Nou­velle po­li­tique ré­gle­men­tant les aires d’exer­cice ca­nin dans MHM

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - ACTUALITÉS - STEVE CA­RON steve.ca­ron@tc.tc

L’ar­ron­dis­se­ment de Mer­cier – Ho­che­la­gaMai­son­neuve (MHM) re­voit ses fa­çons de faire en ma­tière d’amé­na­ge­ment et d’im­plan­ta­tion d’aires d’exer­cice ca­nin (AEC) et confirme des in­ves­tis­se­ments de 100 000 $ an­nuel­le­ment pour les trois pro­chaines an­nées dans ses AEC.

La nou­velle po­li­tique, adop­tée à la séance du conseil d’ar­ron­dis­se­ment de juillet, vise à amé­lio­rer la qua­li­té de l’ex­pé­rience des usa­gers et à li­mi­ter les nui­sances as­so­ciées à la pré­sence d’AEC.

Par exemple, la su­per­fi­cie mi­ni­male d’im­plan­ta­tion de nou­velles aires d’exer­cice ca­nin a été re­vue à la hausse. Celle-ci doit do­ré­na­vant être si­tuée sur un ter­rain ou dans un parc d’une su­per­fi­cie su­pé­rieure à 5000 mètres car­rés et à une dis­tance mi­ni­male de 100 mètres des ré­si­dences, à moins que le bruit des ac­ti­vi­tés à proxi­mi­té puisse cou­vrir suf­fi­sam­ment le bruit po­ten­tiel de l’AEC.

Une aire d’exer­cice ca­nin ne pour­ra se trou­ver dans un rayon de moins de 1,6 km d’une autre ins­tal­la­tion du genre. Et plus de 400 per­mis ani­ma­liers pour chien au­ront dû être ac­cor­dés dans ce même rayon au cours de l’an­née pré­cé­dant la de­mande.

Si un site ré­pond aux cri­tères iden­ti­fiés dans la po­li­tique, une séance d’in­for­ma­tion se­ra or­ga­ni­sée à la­quelle les ci­toyens ré­si­dant dans un rayon de moins de 200 mètres du site convoi­té se­ront in­vi­tés. En re­gard des com­men­taires émis, le pro­jet se­ra alors ac­cep­té ou re­fu­sé.

Une pro­cé­dure qui per­met­tra de s’as­su­rer qu’il y a une de­mande suf­fi­sante et as­su­re­ra la tran­quilli­té des ré­si­dents, croit l’ar­ron­dis­se­ment.

À no­ter tou­te­fois que le mo­ra­toire ac­tuel im­po­sé sur l’im­plan­ta­tion d’aires d’exer­cice ca­nin se pour­suit. Au­cune nou­velle AEC ne ver­ra le jour avant la fin de la mise aux normes de celles dé­jà exis­tantes.

Un pro­ces­sus qui de­vrait être com­plé­té d’ici 2021.

«La ma­jo­ri­té des AEC ont été conçues en s’ap­puyant sur des cri­tères d’amé­na­ge­ment da­tant du dé­but du pro­gramme en 1993. Elles ont be­soin d’in­ves­tis­se­ments ma­jeurs pour of­frir une meilleure ex­pé­rience aux usa­gers», es­time Pierre Les­sard-Blais, maire de MHM.

Les élus ont pré­vu 300 000 $ pour la ré­no­va­tion des AEC exis­tantes dans leur Pro­gramme trien­nal d’im­mo­bi­li­sa­tions (PTI) 2019-2021.

Dès l’été 2019, des tra­vaux de mise aux normes sont à pré­voir dans les aires d’exer­cice ca­nin. Des mo­di­fi­ca­tions aux clô­tures, aux ac­cès, au mo­bi­lier et aux sur­faces se­ront ap­por­tées pour amé­lio­rer le confort et la sé­cu­ri­té des usa­gers.

Lorsque ce se­ra tech­ni­que­ment pos­sible et éco­no­mi­que­ment viable, de l’éclai­rage et un ac­cès à l’eau po­table se­ront ajou­tés. Des ef­forts de ver­dis­se­ment se­ront faits grâce à la plan­ta­tion d’es­pèces vé­gé­tales sé­cu­ri­taires pour les chiens.

Mer­cier – Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve compte pré­sen­te­ment cinq AEC sur sont ter­ri­toire, ce qui en fait le deuxième ar­ron­dis­se­ment pos­sé­dant le plus grand nombre d’ins­tal­la­tions du genre.

Deux d’entre elles sont si­tuées dans le sec­teur Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve (parc La­lan­cette et parc Wol­fred-Nel­son), deux autres dans Mer­cier-Est (parc de la Bruère et parc Lié­bert) et une dans Mer­cier-Ouest (parc Fé­lix-Le­clerc).

(Pho­to Ar­chives Mé­tro Mé­dia)

MHM res­serre ses règles d’im­plan­ta­tion et d’amé­na­ge­ment d’aires d’exer­cice ca­nin (AEC) et l’ar­ron­dis­se­ment in­ves­ti­ra 300 000 $ dans ses AEC dé­jà exis­tantes au cours des pro­chaines an­nées.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.