Ma deuxième vie

La san­té par l’ali­men­ta­tion, je n’ai pas peur de le dire haut et fort, j’y crois. Et vous?

Passions Collection - - AVANT-PROPOS -

Voi­ci une par­tie de mon his­toire. Je souffre de maux de tête et de mi­graines de­puis l’ado­les­cence. J’avais ex­plo­ré plu­sieurs pistes pour ten­ter d’en­rayer le pro­blème, en vain, mais j’avais fi­na­le­ment ap­pris à vivre avec – allô, com­pri­més an­ti-mi­graines! – et j’avais conclu qu’il y avait bien pire comme maux.

J’ai eu le bon­heur de de­ve­nir ma­man pour la deuxième fois il y a trois ans. Grâce à mon gar­çon et pour lui, j’ai mo­di­fié mon ali­men­ta­tion. Ce fut le dé­but d’une sorte de re­nais­sance. Tous les deux, nous avons vu nos pro­blèmes s’en­vo­ler. Non seu­le­ment mes maux de tête et mes mi­graines sont par­tis, mais mes re­flux gas­triques ont dis­pa­ru, mes ongles ont ces­sé de se dé­dou­bler et mes si­nu­sites ont di­mi­nué de moi­tié… Non, je n’ai re­çu au­cun diag­nos­tic mé­di­cal, mais n’avais-je pas suf­fi­sam­ment de preuves pour pour­suivre mon ré­gime d’évic­tion? Oui! D’au­tant plus que l’ec­zé­ma de ma fille a aus­si mi­ra­cu­leu­se­ment dis­pa­ru. Un simple ha­sard? Je n’y crois pas vrai­ment.

À la mai­son, cha­cun a son lait: co­cotte et fis­ton boivent de la bois­son de riz, pa­pa, du lait de vache, et ma­man, des bois­sons d’amande ou de noix de ca­jou. On a du pain avec et sans glu­ten. On a tro­qué les pâtes de blé contre celles de maïs, le cous­cous contre le millet, et on cui­sine toutes nos col­la­tions et des­serts. Certes, nous re­ce­voir à sou­per re­lève du grand dé­fi. Mes en­fants doivent par­fois man­ger des re­pas dif­fé­rents de ceux des autres à la gar­de­rie. Faire leurs gâ­teaux d’an­ni­ver­saire est un vrai cas­se­tête. Un pe­tit écart? On en paie le prix. Il n’em­pêche que je re­fu­se­rais de faire marche ar­rière.

À vous, cher lec­teur. Si vous te­nez ce ma­ga­zine entre vos mains, peut-être sommes-nous du même cô­té ou peut-être sou­hai­tez-vous faire le saut? Je vous sou­haite la san­té, la quié­tude d’es­prit et le bon­heur au quo­ti­dien. Le ré­gime sans glu­ten ni pro­duits lai­tiers n’a rien d’un ré­gime comme les autres. C’est le gage d’un mode de vie heu­reux et d’un ave­nir meilleur.

À votre san­té! Ma­non Ri­vard

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.