Fat­bike : Provin­ci­aux, en­traîne­ment et pop­u­lar­ité

Pedal Magazine - - Nouvelles -

Les am­a­teurs de fat­bike ont répondu présents à l’ap­pel lancé par le Cen­tre na­tional de cy­clisme de Bromont (CNCB), or­gan­isa­teur de la deux­ième édi­tion des Cham­pi­onnats québé­cois de la dis­ci­pline. Près de 150 coureurs ont pris le dé­part dans l’es­poir de décrocher le titre provin­cial à l’en­jeu dans leur caté­gorie re­spec­tive. Au fi­nal, cet hon­neur est revenu à Raphaël Gagné et Chris­tel Fer­rier-Bruneau chez les élites.

« On a roulé sur de la neige fraîche, ce qui équiv­aut à une épreuve boueuse en vélo de mon­tagne. Sauf qu’au­jourd’hui, mon vélo et mes vête­ments sont pro­pres », a lancé Gagné, ri­ca­neur.

Depuis quand le spé­cial­iste du vélo de mon­tagne en­fourche-t-il une mon­ture aux pneus sur­di­men­sion­nés? « Il y a cinq ans, j’ai em­prunté un fat­bike pour en faire l’es­sai. Mais depuis l’an dernier, j’ai mon pro­pre fat­bike. C’est vrai­ment trip­pant. Ça me per­met de varier mon en­traîne­ment l’hiver et de main­tenir un bon niveau tech­nique. C’est im­pos­si­ble de re­pro­duire un coup de pé­dale de vélo de mon­tagne sur un vélo sta­tion­naire, mais le fat­bike s’y ap­par­ente beau­coup. C’est très mus­cu­laire », a ex­pliqué celui qui a défendu son titre avec suc­cès.

Même si les con­di­tions météorologiques ont com­pliqué la tâche du comité or­gan­isa­teur, qui a no­tam­ment dû démé­nager les épreuves sur un autre site de com­péti­tion, l’événe­ment livré en était un de qual­ité. « C’était une su­per or­gan­i­sa­tion et il y avait beau­coup d’am­biance. Men­tion spé­ciale aux bénév­oles qui ont pel­leté et tapé le par­cours samedi, en vue de la course de di­manche. Beau boulot! » a-t-il souligné.

Depuis le début de la sai­son hiver­nale, on con­state un en­goue­ment gran­dis­sant pour le fat­bike. Des am­a­teurs de plein air aux je­unes familles, la masse de pra­ti­quants aug­mente. Et les in­fra­struc­tures répon­dent de mieux en mieux à la de­mande; de nom­breux or­gan­isa­teurs man­i­fes­tent leur in­térêt, les parcs of­frent da­van­tage de sen­tiers adap­tés et les bou­tiques de vélo boni­fient leur of­fre (vente et lo­ca­tion).

« Le fat­bike a la cote. On peut no­tam­ment le con­stater par l’im­pres­sion­nante quan­tité d’ar­ti­cles rédigés sur le su­jet. Mais on l’ob­serve aussi dans l’ac­com­plisse­ment de nos tâches au quo­ti­dien. En ef­fet, les sol­lic­i­ta­tions pour l’or­gan­i­sa­tion d’événe­ments sont de plus en plus nom­breuses, tout comme les de­man­des d’in­for­ma­tion sur lieux de pra­tique. Et bien que la dis­ci­pline soit en­core prin­ci­pale­ment axée sur de la pra­tique de loisir, nous con­sta­tons que bon nom­bre d’or­gan­i­sa­tions et de clubs suiv­ent ce phénomène de près et dévelop­pent des con­cepts de course de plus en plus in­téres­sants, comme le dé­mon­tre le cal­en­drier 2017 », a, pour sa part, in­diqué Fa­bien Blot, co­or­don­na­teur du secteur Hors-Route.

Et le fat­bike serait-il une bonne porte d’en­trée vers le cy­clisme? Raphaël Gagné croit que oui. « Il y a beau­coup de gens curieux qui ne font ni de vélo de mon­tagne, ni de cy­clisme sur route, mais qui dé­ci­dent d’es­sayer le fat­bike. Et qui sait s’ils n’es­sayeront pas éventuelle­ment une autre dis­ci­pline cy­cliste. Ça ne me sur­prendrait pas », a con­clu Gagné.

Plusieurs autres ac­tiv­ités étaient présen­tées du­rant le week-end de l’Hiber­num Bromont, dont une épreuve de type 4-cross dis­putée le samedi.

Vain­queur de la course élite, Raphaël Gagné a en­filé le nou­veau mail­lot de cham­pion québé­cois

pro­duit par la FQSC. Il a été re­joint sur le podium par Mathieu Bélanger-Bar­rette et Chris­tian Gau­vin, re­spec­tive­ment deux­ième et troisième.

Newspapers in English

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.