Beyon­cé

Beyon­cé et JAY-Z ont pré­sen­té sur Ins­ta­gram leurs ado­rables ju­meaux, Sir et Ru­mi, un mois après leur nais­sance, le 13 juin 2017. Ra­vis­sante comme tou­jours, la ma­man a pris la pose par­mi les fleurs, por­tant un long voile dia­phane, comme lors­qu’elle était e

Personnalités - - Sommaire -

Dra­ma­ti­que­ment théâ­trale telle une déesse, Beyon­cé conti­nue de faire les choses en grand. Les femmes du monde en­tier ont scru­té les dé­tails de cette pho­to pour voir son ventre au-des­sus de la cu­lotte tur­quoise. Pas de bour­re­let, de ver­ge­tures? La pho­to est-elle tru­quée ou Beyon­cé s’est-elle em­pres­sée de se re­mettre à l’en­traî­ne­ment?

Au­cun pro­duit ani­ma­lier

Il ap­pert qu’elle a choi­si de vivre sa pé­riode post-par­tum dans le calme, na­tu­rel­le­ment. Le temps est un gué­ris­seur, il ar­range tout. Après la nais­sance de Blue Ivy, Beyon­cé avait mis tous les ef­forts pour min­cir et se mus­cler ra­pi­de­ment, en pré­vi­sion de nou­veaux spec­tacles. Cette fois, elle a don­né vie à deux en­fants. C’est pour­quoi elle veut se re­po­ser, al­lai­ter, lais­ser son corps re­prendre sa forme sans le contraindre.

Mais il est un ré­gime au­quel elle tient, par goût: le vé­ga­nisme. La chan­teuse ne consomme plus au­cun pro­duit pro­ve­nant des ani­maux: pas de viande, d’oeuf, de lait ou de fro­mage. À 36 ans, elle a le droit de ne pas se (faire) mettre de la pres­sion pour ap­pa­raître en pu­blic en robe mou­lante ou per­for­mer sur scène.

Pour cette se­conde pé­riode post-gros­sesse, Beyon­cé a choi­si de re­trou­ver sa taille de fa­çon plus gra­duelle et saine. Le ré­sul­tat est as­sez pro­bant. Cette pho­to a été prise un mois après la nais­sance des ju­meaux.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.