Can­cer

Prédictions Annuelles - - Cancer -

Ac­ti­vi­tés amou­reuses

Les Can­cer sont fleur bleue, sen­sibles et ro­man­tiques. Ils en­tre­tiennent des sen­ti­ments d’une grande dé­li­ca­tesse. Ils ont en amour un grand be­soin de calme et de sé­cu­ri­té af­fec­tive, pri­vi­lé­gient pour cette rai­son le ma­riage à l’union libre. Les meur­tris­sures des re­la­tions amou­reuses les af­fectent au plus haut point. Par bon­heur, il s’en pro­dui­ra peu en 2016; leur vie amou­reuse se­ra gé­né­ra­le­ment se­reine et heu­reuse.

Ac­ti­vi­tés fa­mi­liales

L’harmonie des re­la­tions fa­mi­liales s’avère pour eux d’une im­por­tance ca­pi­tale. Ils aiment se re­trou­ver au sein de la pa­ren­té, fra­ter­ni­ser avec des êtres qui leur sont chers, leur rendre vi­site et les re­ce­voir. Les moindres pro­blèmes et en­nuis des pa­rents les cha­grinent. Cette an­née, ils dé­pan­ne­ront quelques frères et soeurs, en fai­sant de louables ef­forts pour rac­cor­der les couples aux prises avec di­vers conflits.

Ac­ti­vi­tés so­ciales

Les per­sonnes pan­tou­flardes et ca­sa­nières sont pas­sa­ble­ment rares chez les Can­cer. Leur vie so­ciale est aus­si ani­mée qu’en­ri­chis­sante, avec des sor­ties cultu­relles ou spor­tives, en com­pa­gnie de co­pains et co­pines aux­quels ils sont d’une fi­dé­li­té à toute épreuve. Sen­sibles aux sou­cis des autres, plu­sieurs font du bé­né­vo­lat ou mi­litent fré­quem­ment au sein d’une as­so­cia­tion ca­ri­ta­tive.

Ac­ti­vi­tés fi­nan­cières

L’ar­gent n’est pas pour eux une pré­oc­cu­pa­tion de tous les ins­tants. Mais ils gèrent bien leurs avoirs, res­pectent conscien­cieu­se­ment leurs obli­ga­tions et en­ga­ge­ments, paient leurs comptes d’une fa­çon ri­gou­reuse. Ils bé­né­fi­cient d’une large marge de cré­dit, mais n’en abusent pas. Enfin, si des cir­cons­tances les y obligent, ces gens peuvent de­ve­nir des ad­mi­nis­tra­teurs ef­fi­caces, même par­fois de re­dou­tables gens d’af­faires.

Ac­ti­vi­tés pro­fes­sion­nelles

Dans l’exer­cice de leur mé­tier ou pro­fes­sion, les Can­cer tiennent à ce qu’on soit fier d’eux. Ils ac­com­plissent donc avec ap­pli­ca­tion les tâches qui leur sont confiées. Ils ne sont pas in­dif­fé­rents aux nou­velles tech­no­lo­gies du monde nu­mé­rique, mais plu­sieurs ont par­fois du mal à s’y adap­ter. Après les avoir maî­tri­sées, leur ren­de­ment en de­vient, au bou­lot, si re­mar­quable qu’ils en ré­coltent des pro­mo­tions.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.