Vierge

Prédictions Annuelles - - Vierge -

Ac­ti­vi­tés amou­reuses

Chez les Vierge, la pla­nète Vé­nus se trouve d’or­di­naire en chute. Entre ce signe de Terre et l’amour existe une réelle op­po­si­tion. C’est sur­tout parce que la pas­sion amou­reuse exige un com­plet aban­don de soi, un dé­fer­le­ment de fer­veur dont ils sont in­ca­pables. La peur d’ai­mer, de se don­ner to­ta­le­ment, les pousse à re­cher­cher l’amour, mais aus­si à le fuir. C’est chez eux qu’on trouve le plus de cé­li­ba­taires et de di­vor­cés. Mais il pa­raît que les ma­riages de rai­son ou d’in­té­rêt ont plus de chances de réussir.

Ac­ti­vi­tés fa­mi­liales

La cha­leur et l’harmonie du co­con fa­mi­lial s’avèrent pour eux d’une im­por­tance ca­pi­tale. Leur at­ta­che­ment aux pa­rents ne peut être mis en doute. La crainte de perdre ceux qui leur sont chers porte les Vierge à les ma­ter­ner d’une ma­nière par­fois ex­ces­sive. Mais quel­que­fois l’es­prit cri­tique in­ci­sif des gens de ce signe as­som­brit leurs re­la­tions fa­mi­liales. Au sein de la pa­ren­té, plu­sieurs couples, no­tam­ment les jeunes, n’aiment pas que l’on cri­tique ou désap­prouve leur conduite et leurs pré­fé­rences.

Ac­ti­vi­tés so­ciales

Leur vie so­ciale n’est pas très ac­tive. Ce sont des hommes et des femmes sin­gu­liè­re­ment ca­sa­niers. Les mon­da­ni­tés, les pre­mières de spec­tacles et les ré­cep­tions sus­citent chez eux peu d’in­té­rêt. Les Vierge ont un cercle d’amis as­sez res­treint, aux­quels ils se montrent ce­pen­dant d’une loyau­té à toute épreuve. S’ils mettent quelques soi­rées, cock­tails ou cé­lé­bra­tions à leur agen­da, c’est parce qu’ils ne peuvent faire au­tre­ment. Ces fes­ti­vi­tés sont d’or­di­naire en rap­port avec leur pro­fes­sion.

Ac­ti­vi­tés fi­nan­cières

L’his­toire est ja­lon­née d’illustres fi­nan­ciers, ad­mi­nis­tra­teurs et mi­nistres des fi­nances de ce signe. Ils se plaisent à en­gran­ger des ca­pi­taux, pour les gé­rer avec un sens in­né de ce qui rap­porte. Ils suivent de près les mou­ve­ments de l’ac­tua­li­té éco­no­mique et de la bourse pour faire pros­pé­rer leurs ca­pi­taux. Les Vierge sont re­con­nus pour être des conseillers fi­nan­ciers de pre­mier ordre. On peut aus­si comp­ter en tout temps sur leur gé­né­ro­si­té. Mais ils n’in­ves­tissent ja­mais la moindre somme à l’aveu­glette.

Ac­ti­vi­tés pro­fes­sion­nelles

Dans l’exer­cice de leur mé­tier ou pro­fes­sion, ils sont d’au­tant plus heu­reux et ef­fi­caces que leur rou­tine ha­bi­tuelle n’est pas dé­ran­gée. De nos jours, les Vierge doivent ce­pen­dant se plier au bou­lot à des tech­no­lo­gies et des modes d’opé­ra­tion en­tiè­re­ment nou­veaux. Ils s’y adaptent conscien­cieu­se­ment, pour en être en­suite fé­li­ci­tés, ce qui leur vaut de l’avan­ce­ment, de nou­velles fonc­tions, l’ad­mi­ra­tion de leur pa­tron ou as­so­cié. Avec leurs col­lègues, ils s’avèrent ce­pen­dant peu fa­mi­liers.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.