Des­tin des jeunes d’au­jourd’hui

DES JEUNES D’AU­JOURD’HUI

Prédictions Annuelles - - Sommaire - Sta­nis­las Bo­ro­vitch, as­tro­logue

L’édu­ca­tion des jeunes n’a ja­mais été aus­si pro­blé­ma­tique, avec des dé­fis dif­fi­ciles à re­le­ver. Les pa­rents ont par­fois beau­coup de peine à com­mu­ni­quer avec leurs ados. Il faut dire que l’in­for­ma­tique a don­né aux jeunes l’ac­cès à des do­maines qu’ils ne connais­saient pas, même qui leur étaient sou­vent interdits.

L’am­biance dans la­quelle évo­luent les ado­les­cents de 2016 dif­fère en tous points du mi­lieu dans le­quel ont gran­di leurs pa­rents. Les mé­dias so­ciaux per­mettent aux jeunes de s’ex­pri­mer chaque jour sur des su­jets qui leur étaient ja­dis étran­gers. C’est ce qui les au­réole d’une per­son­na­li­té plus évo­luée, da­van­tage éman­ci­pée que celle de leur père et de leur mère.

Il n’est donc pas sur­pre­nant que des pa­rents soient dé­rou­tés face, no­tam­ment, à des pro­blèmes sco­laires de har­cè­le­ment qui s’avé­raient dans leur en­fance beau­coup moins pro­non­cés. Mais les ado­les­cents tur­bu­lents de notre époque n’en su­bissent pas moins l’in­fluence des pla­nètes. Les consi­dé­ra­tions astrologiques de cette page ai­de­ront peut- être des pa­rents à veiller avec plus de suc­cès à l’édu­ca­tion de leurs gar­çons et filles.

Les en­fants du Bé­lier, du Lion et du Sa­git­taire sont des SIGNES DE FEU d’une grande in­dé­pen­dance et qui dé­cident tôt de leur orien­ta­tion pro­fes­sion­nelle. Ils ne tardent pas à iden­ti­fier les avan­tages et in­con­vé­nients de l’in­for­ma­tique. Elle leur est d’ailleurs d’une grande uti­li­té au cours de leurs études.

Les en­fants du Tau­reau, de la Vierge et du Ca­pri­corne sont des SIGNES DE TERRE si conser­va­teurs qu’ils ont sou­vent tar­dé à s’adap­ter aux nou­velles tech­no­lo­gies. Au dé­but, ils s’en mé­fient, mais ils fi­nissent par ap­pré­cier le temps et l’ar­gent que les ap­pli­ca­tions mo­dernes leur font ga­gner. Ils se mé­fient tou­te­fois des nou­veau­tés très pous­sées.

Les en­fants des Gé­meaux, de la Ba­lance et du Ver­seau sont des SIGNES D’AIR chez qui on compte les plus fer­vents adeptes des ré­seaux so­ciaux. On en voit même sou­vent tex­ter en mar­chant. Une vi­gi­lance de tous les ins­tants s’im­po­se­ra de la part de leurs pa­rents afin que leurs études n’en soient pas af­fec­tées ou qu’ils s’en dé­tournent.

Les en­fants du Can­cer, du Scor­pion et des Pois­sons sont des SIGNES D’EAU d’une vive sen­si­bi­li­té et qu’un mé­chant tweet peut in­dis­po­ser. Mais les Scor­pion peuvent en être moins trau­ma­ti­sés, plu­sieurs sont même des pro de l’in­for­ma­tique. Ils doivent se mé­fier des hor­reurs pou­vant sur­gir sur l’écran de leur or­di­na­teur.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.