L’in­fluence lu­naire sur votre signe

La Lune est le sym­bole de l’âme. Dans l’horoscope d’une per­sonne, sa po­si­tion en dit long sur sa ré­cep­ti­vi­té, son pou­voir de concen­tra­tion et sa fa­ci­li­té d’adap­ta­tion aux exi­gences de la vie quo­ti­dienne. La Lune dé­signe aus­si l’eau et la fé­con­di­té. Dans u

Prédictions Annuelles - - Sommaire - Max OLI­VIER, as­tro­logue

Le BÉ­LIER

La Lune pro­duit sur eux un sur­croît de sen­si­bi­li­té, mais aus­si de la har­diesse, de la dé­ter­mi­na­tion. Les rap­ports fa­mi­liaux prennent une im­por­tance ac­crue. Les femmes s’af­firment au tra­vail et les hommes re­cherchent celles d’une forte per­son­na­li­té.

Le TAU­REAU

Il en ré­sulte une sen­sua­li­té plus pro­non­cée, une im­pé­rieuse li­bi­do et un plus grand res­pect de la fa­mille. Il dé­ve­loppe éga­le­ment un sou­dain in­té­rêt pour la vie cultu­relle, les spec­tacles, les livres, la mu­sique et se sou­cie de ceux qui l’en­tourent.

Les GÉ­MEAUX

Chez ce signe, l’in­fluence lu­naire pro­duit de la ner­vo­si­té et de l’in­sta­bi­li­té. C’est avec une plus vive cu­rio­si­té in­tel­lec­tuelle, un goût plus pro­non­cé pour l’in­ti­mi­té du foyer que pour les ac­ti­vi­tés so­ciales. La Lune rend aus­si ces gens plus sen­suels, plus amou­reux.

Le CAN­CER

La Lune lui pro­cure un sur­plus d’émo­tion, de ten­dresse, d’af­fec­tion et d’at­ta­che­ment. Les Can­cer de­viennent alors d’une ima­gi­na­tion en­core plus dé­bor­dante que d’ha­bi­tude, ce qui rend les artistes plus pro­duc­tifs, en se ba­lan­çant des consi­dé­ra­tions fi­nan­cières.

Le LION

Son in­fluence les as­sa­git. Elle les rend plus conci­liants, plus cor­diaux et cha­leu­reux. Ces per­sonnes se montrent aus­si moins égo­cen­triques et in­di­vi­dua­listes. C’est ce qui éveille chez elles un in­té­rêt pour des oeuvres de charité, qu’elles dé­lais­saient au­pa­ra­vant.

La VIERGE

Ils prennent conscience des com­plexes et des pré­ju­gés qu’ils en­tre­tiennent. Ces gens font alors des ef­forts pour s’en dé­faire ou les at­té­nuer. Ils sont, dans l’in­ti­mi­té, plus spon­ta­nés et at­tachent da­van­tage d’im­por­tance à l’af­fec­tion qu’on leur pro­digue.

La BA­LANCE

Sous in­fluence lu­naire, sur­git chez eux la crainte de perdre l’es­time et l’at­ta­che­ment de ceux qui les en­tourent. Leurs amours prennent une im­por­tance dé­me­su­rée. C’est ce qui les portent à com­bler leur tendre par­te­naire de ca­deaux et de dé­li­cates at­ten­tions.

Le SCOR­PION

Ce signe n’en reste pas moins com­plexe, avec un com­por­te­ment bien dif­fi­cile à cer­ner. L’astre noc­turne les rend tou­te­fois d’une in­dul­gence et to­lé­rance plus pro­non­cées en­vers les autres. Leurs rap­ports fa­mi­liaux prennent pour ces gens un vif in­té­rêt.

Le SA­GIT­TAIRE

L’in­fluence de la Lune rend ces per­sonnes plus ca­sa­nières. À leurs pro­jets de voyage ha­bi­tuels suc­cède un dé­sir de sa­vou­rer da­van­tage la cha­leur du foyer. Leur com­pagne ou compagnon en est alors si com­blé que leur vie amou­reuse prend un nou­vel es­sor.

Le CA­PRI­CORNE

Leur pré­voyance et pers­pi­ca­ci­té s’avèrent à ce mo­ment-là moins en éveil. On leur re­com­mande de scru­ter at­ten­ti­ve­ment les au­baines et pro­fits mi­ro­bo­lants qu’on leur fait mi­roi­ter. Ils se mé­fient moins de en­tour­lou­pettes dont ils peuvent être vic­times.

Le VER­SEAU

La Lune les rend plus at­ten­tifs au com­por­te­ment et aux ré­ac­tions de leur en­tou­rage. Leurs re­la­tions so­ciales s’en trouvent gran­de­ment amé­lio­rées. Ces gens nouent ain­si des ami­tiés qui leur se­ront d’un grand re­cours dans la pour­suite de leurs ob­jec­tifs.

Les POIS­SONS

Leur flair er leur in­tui­tion de­viennent d’une éton­nante vi­va­ci­té. Il leur est alors plus fa­cile de dé­ce­ler les mau­vaises in­ten­tions des in­con­nus qu’ils ren­contrent et cô­toient. Mais leur lé­gen­daire ab­né­ga­tion les porte à ve­nir da­van­tage en aide aux dé­mu­nis.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.