Chez les couples du même signe

Prédictions Annuelles - - Sommaire -

En Chine, quand deux per­sonnes dé­cident de se ma­rier, elles s'em­pressent de consul­ter un as­tro­logue et de faire dres­ser leur carte du ciel. Il leur im­porte de sa­voir si leur union peut être du­rable, à plus forte rai­son si un homme et une femme sont du même signe. S'ils sont du pre­mier ou du troi­sième dé­can d'un signe, l'in­fluence du signe pré­cé­dent ou sui­vant peut être dé­ter­mi­nante.

En rai­son de l'im­pul­si­vi­té des

des fric­tions ne manquent pas de se pro­duire entre un homme et une femme de ce signe. Mais, entre deux per­sonnes de ce signe, une belle com­pli­ci­té peut naître en af­faires ou sur le plan pro­fes­sion­nel.

Deux s'ac­cordent bien dans la me­sure où ils peuvent as­sou­vir ai­sé­ment leur sen­sua­li­té et sur­tout vivre dans un grand confort ma­té­riel, or­ga­ni­ser des ré­cep­tions. Mais leur ca­rac­tère pos­ses­sif peut par­fois don­ner lieu à de sé­rieuses prises de bec.

Les couples des en­tre­tiennent d'har­mo­nieuses re­la­tions et ont d'ha­bi­tude une vie so­ciale ac­tive. Les mon­da­ni­tés s'avèrent pour eux un pro­di­gieux trait d'union. Ils peuvent ain­si don­ner libre cours à leur ex­hi­bi­tion­nisme.

Les s'en­tendent bien avec les autres signes d'eau. Mais un couple de ce signe fi­nit par avoir des pro­blèmes d'ar­gent. Ces rê­veurs sont tel­le­ment dé­ta­chés des consi­dé­ra­tions ma­té­rielles que leurs créan­ciers ne cessent de les har­ce­ler.

L'union d'un homme et d'une femme du est pen­sable et peut être du­rable, dans la me­sure où l'un ab­dique en fa­veur de l'autre. Dans le cas contraire, ils ne cessent de se que­rel­ler. Il s'en­suit de constants re­proches, une iné­luc­table rup­ture. Si deux per­sonnes de la

dé­cident d'unir leur des­ti­née, de for­mer un couple et de vivre en­semble, il faut que ces per­sonnes soient d'un as­cen­dant dif­fé­rent, pour qu’elles n'en viennent pas à se dé­ni­grer mu­tuel­le­ment. Non seule­ment les

s'ac­cordent bien entre eux, mais, à quelques ex­cep­tions près, ces hommes et femmes en­tre­tiennent d'heu­reux et har­mo­nieux rap­ports avec la ma­jo­ri­té des autres signes du Zo­diaque. Les na­tifs et na­tives du

sont d'un quo­tient sexuel si éle­vé qu'ils éprouvent du plai­sir à se re­trou­ver dans le même lit. Mais ces couples du même signe ont une si forte per­son­na­li­té qu'ils se cha­maillent et se sé­parent vite, d'une fa­çon ir­ré­mé­diable.

Avec leurs goûts dis­pen­dieux, deux peuvent avoir du plai­sir à don­ner libre cours à leurs fan­tai­sies. Mais ce couple se rui­ne­ra vite. Ces gens ont donc avan­tage à s'unir à une per­sonne les in­ci­tant à la mo­dé­ra­tion, à des prin­cipes d'éco­no­mie.

L'union de deux per­sonnes du s'avère im­pen­sable. Ce couple peut vite som­brer dans l'in­dif­fé­rence. Elles vivent dans des mondes si dif­fé­rents qu'elles ne peuvent bien s'en­tendre, se sup­por­ter long­temps, en­core moins se fu­sion­ner.

Les sont tel­le­ment in­di­vi­dua­listes et égo­cen­triques que la vie de couple et en­core moins le ma­riage les in­té­resse, à plus forte rai­son avec une per­sonne de leur signe. Ils ne se lient pas fa­ci­le­ment et leurs idylles sont d'or­di­naire de courte du­rée.

Les hommes et femmes des ont un ca­rac­tère si dif­fé­rent que les couples du même signe ne peuvent s'épa­nouir et pros­pé­rer. Une telle union peut de­ve­nir heu­reuse et fé­conde, mais dans la me­sure où la femme tient les rênes du mé­nage.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.