As­tro bouffe

Prédictions Annuelles - - Sommaire - JEAN DE­NIS, as­tro­logue

Les BÉ­LIER mènent une vie si ac­tive qu’ils ac­cordent peu d’im­por­tance à leur ali­men­ta­tion. Ils se contentent sou­vent d’une col­la­tion dé­vo­rée à la hâte sur le coin d’un bu­reau ou de leur ate­lier. Quand ils en ont le temps, ils vont dans un steak house.

En rai­son de leur sen­sua­li­té et de leur convi­via­li­té, les

TAU­REAU adorent prendre un bon re­pas à la mai­son, chez des amis ou au res­tau­rant. On compte chez eux peu de vé­gé­ta­riens, et la quan­ti­té de la nour­ri­ture prime chaque fois sur la qua­li­té.

Se­lon un son­dage as­tro­lo­gique, les GÉ­MEAUX sont les plus grands consom­ma­teurs de res­tau­ra­tion ra­pide. Cette abon­dante mal­bouffe est sou­vent res­pon­sable de leur obé­si­té, de leurs ca­rences vi­ta­mi­niques ou de leurs troubles di­ges­tifs.

On compte chez les CAN­CER un nombre éton­nant d’épi­cu­riens ayant un goût pro­non­cé pour les pro­duits de la mer. Ils ont une nette pré­fé­rence pour la cui­sine fran­çaise, mais ne dé­daignent pas celle des autres pays.

Ces bons vi­vants que sont les LION sont raf­fi­nés sur le plan gas­tro­no­mique. Ils aiment la bonne chère et les mets ac­com­pa­gnés de grands crus.

Les VIERGE s’ali­mentent d’une cu­rieuse fa­çon. Elles n’ont pas de pré­fé­rences par­ti­cu­lières. Ces gens se contentent aus­si bien de fast-food que d’un bon re­pas. Et c’est se­lon un ri­tuel par­ti­cu­lier qu’ils consomment les mets à des heures et jours fixes.

Les vé­gé­ta­riens nés sous le signe de la BA­LANCE sont nom­breux. Sé­lec­tifs, ils optent pour des pro­duits dont la va­leur nu­tri­tive est re­con­nue, par exemple les fruits et lé­gumes bio­lo­giques. Ils se mé­fient des ali­ments an­non­cés à grand ren­fort de pu­bli­ci­té.

On re­trouve chez les SCOR­PION un nombre im­pres­sion­nant de chefs. Dans la vie de tous les jours, rien ne les ex­cite au­tant que d’ex­pé­ri­men­ter de nou­velles re­cettes. Plu­sieurs animent des émis­sions de té­lé sur l’art de cui­si­ner.

Quand ils en ont les moyens, les SA­GIT­TAIRE fré­quentent les bonnes tables. Ils ont des goûts raf­fi­nés en ce do­maine, avec un faible pour les mets exo­tiques.

Les CA­PRI­CORNE ne sont pas exi­geants. Dans leur as­siette, on trou­ve­ra peu de lé­gumes verts ou de pois­son.

Rien n’en­chante au­tant les VER­SEAU que de pas­ser des heures à ba­var­der entre amis au­tour d’une bonne table. Ils n’aiment pas re­ce­voir, mais ils vont sou­vent cas­ser la croûte chez des pa­rents ou des amis. Ils sont des hôtes agréables.

Il y a, chez les POIS­SONS, un nombre sur­pre­nant de consom­ma­teurs de tout âge dont le livre de che­vet en est un de re­cettes. Ils adorent cui­si­ner et re­ce­voir proches et amis, qui leur rendent en­suite la pa­reille.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.