L’ave­nir des jeunes

L’avè­ne­ment de l’in­for­ma­tique a cham­bou­lé une foule de mé­tiers et de pro­fes­sions. Mais il a fa­ci­li­té les études. Les jeunes gens d’au­jourd’hui doivent quand même te­nir compte des ta­lents et des dis­po­si­tions par­ti­cu­lières de leur signe.

Prédictions Annuelles - - Sommaire - JEAN DE­NIS, as­tro­logue

Les BÉ­LIER rem­portent fa­ci­le­ment du suc­cès dans les mé­tiers ou pro­fes­sions où il y a de l’ac­tion. On connaît des spor­tifs et des ath­lètes pro­di­gieux qui sont Bé­lier.

Conser­va­teurs et rou­ti­niers, les TAU­REAU ex­cellent dans les mé­tiers en rap­port avec la na­ture. Ils font de bons fer­miers, mais aus­si des fonc­tion­naires conscien­cieux. Pra­tiques et cal­cu­la­teurs, ils s’avèrent aus­si de bons comp­tables et ad­mi­nis­tra­teurs.

C’est chez les GÉ­MEAUX qu’on trouve les meilleurs re­la­tion­nistes, ven­deurs ou avo­cats. Mais, dans leurs jeunes an­nées, ils ne prennent pas tou­jours leurs études au sé­rieux.

En rai­son de leur vive ima­gi­na­tion et de leur sen­si­bi­li­té, de grands ar­tistes sont nés sous le signe du CAN­CER. Ils sont aus­si d’une in­sa­tiable cu­rio­si­té in­tel­lec­tuelle.

Les LION sont faits pour le com­merce et les af­faires. Ils ex­cellent aus­si dans les sphères qui exigent de la per­son­na­li­té et de l’es­prit d’ini­tia­tive. Mais ces lea­ders sont d’une si grande in­dé­pen­dance qu’ils peuvent être dé­pour­vus d’es­prit d’équipe.

Pré­voyants et cal­cu­la­teurs, les per­sonnes nées sous le signe de la VIERGE s’avèrent des ges­tion­naires et des ad­mi­nis­tra­teurs de pre­mier ordre. Mais, pour réus­sir, elles doivent mettre leur es­prit cri­tique en veilleuse. Leur ex­trême par­ci­mo­nie peut de­ve­nir en­nuyeuse.

Les per­sonnes nées sous le signe de la BA­LANCE sont des am­bas­sa­deurs d’une re­mar­quable conscience pro­fes­sion­nelle. Ces gens se dis­tinguent par leur ri­gou­reuse re­cherche de l’har­mo­nie et de l’équi­té.

On trouve dans l’ar­mée un grand nombre de SCOR­PION. Cette dis­po­si­tion vient de leur com­ba­ti­vi­té. Plu­sieurs optent aus­si pour la mé­de­cine ou la sexo­lo­gie. Mais au­jourd’hui, on compte chez eux nombre d’ex­perts en in­for­ma­tique.

Les SA­GIT­TAIRE sont des ex­plo­ra­teurs-nés. Leur soif d’éva­sion et le goût des voyages les portent ins­tinc­ti­ve­ment vers l’avia­tion, les ex­cur­sions et l’or­ga­ni­sa­tion de croi­sières.

L’es­prit de syn­thèse et l’amour de la re­cherche des

CA­PRI­CORNE en font d’ex­cel­lents his­to­riens ou in­ves­ti­ga­teurs. Leur pré­voyance leur per­met de s’illus­trer en af­faires.

Avec leur sens de l’in­ven­tion, les VER­SEAU sont, en pu­bli­ci­té, des concep­teurs de ta­lent. Les sciences, l’hu­mour et la cui­sine les fas­cinent de fa­çon par­ti­cu­lière.

D’un grand dé­voue­ment, les POIS­SONS exercent avec suc­cès le mé­tier d’in­fir­mière ou de tra­vailleur so­cial. Nombre de fleu­ristes et de pay­sa­gistes sont aus­si de ce signe.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.