Ce cô­té en­fan­tin

Premiere edition - - LA UNE -

De­puis plu­sieurs an­nées dé­jà, des émo­tions qui l'ha­bitent, Fran­cine Chas­sé a ti­ré quelques cro­quis, des­sins, sou­vent sur des bouts de pa­pier, dans des ca­hiers, sur des toiles et même, par­fois, à l'or­di­na­teur. Pour­quoi « Ce cô­té en­fan­tin »? Il si­gni­fie sim­ple­ment que ses oeuvres re­pré­sentent la spon­ta­néi­té et l'ins­tan­ta­néi­té d'un geste qui n'a pas en­core été en­tra­vé par l'édu­ca­tion, l'ex­pé­rience ou la rai­son. Main­te­nant, faut-il as­so­cier ses oeuvres à un cou­rant d'ex­pres­sion par­ti­cu­lier? Plu­sieurs au­raient ten­dance à le faire : art naïf, ex­pres­sion­nisme abs­trait, au­to­ma­tisme... L'ar­tiste elle-même a ten­dance à tout ca­ta­lo­guer, clas­ser, ran­ger. Mais, ici, non! Ici, peu im­porte! Ses oeuvres, un peu comme les hu­mains, sont trop vi­vantes pour en­trer dans une ca­té­go­rie ou dans une autre. Trop vi­vantes, mais en même temps, loin de tout, ca­chées, in­sou­cieuses d'être vues ou non. Les or­ga­ni­sa­teurs de l'ex­po­si­tion sou­haitent la bien­ve­nue à son cô­té en­fan­tin, qui est sû­re­ment, aus­si, en cha­cun des vi­si­teurs. L'in­vi­ta­tion est lan­cée à tous, et, pour plus de ren­sei­gne­ments, il faut joindre la Bi­blio­thèque au 514 453-1751, poste 230.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.