Un centre spor­tif plus vert

Premiere edition - - LA UNE -

Ces tra­vaux ont été fi­na­li­sés l'été der­nier et, après quelques mois de fonc­tion­ne­ment, la consommation d'éner­gie a di­mi­nué de moi­tié. Cette éco­no­mie de 7400 gi­ga­joules re­pré­sente l'équi­valent de la consommation éner­gé­tique de 68 mai­sons, ou en­core de deux grandes écoles pri­maires, pen­dant un an. L'ob­jec­tif était triple : amé­lio­rer l'ef­fi­ca­ci­té éner­gé­tique du bâ­ti­ment, di­mi­nuer la pro­duc­tion des gaz à ef­fet de serre et ré­duire la fac­ture glo­bale de la com­mis­sion sco­laire. Pour at­teindre ce but, le Ser­vice des res­sources ma­té­rielles a pro­cé­dé au rem­pla­ce­ment des chau­dières, à l'ins­tal­la­tion des uni­tés de ré­cu­pé­ra­tion d'éner­gie sur la ven­ti­la­tion, au contrôle de la qua­li­té de l'air et à l'ins­tal­la­tion d'un mur so­laire. Ils ont éga­le­ment­mu­ni le cô­té sud du bâ­ti­ment d'un mur so­laire de tôle fon­cée. Entre ce mur et le bâ­ti­ment, l'air est na­tu­rel­le­ment chauf­fé par le so­leil. Par temps froid et en­so­leillé, lorsque de l'air neuf est re­quis dans les gym­nases, il est pui­sé à même les ins­tal­la­tions du mur so­laire et di­ri­gé à l'in­té­rieur, à la chauf­fe­rie. Par exemple, en hi­ver, à des condi­tions op­ti­males, le nou­vel air ar­rive à la chauf­fe­rie à une tem­pé­ra­ture d'en­vi­ron 10 de­grés Cel­sius plu­tôt qu'à -20 de­grés Cel­sius. Ce­la prend par consé­quent beau­coup moins d'éner­gie pour at­teindre une tem­pé­ra­ture am­biante agréable. Les in­ves­tis­se­ments de dé­part, d'en­vi­ron un mil­lion de dol­lars, se­ront ré­cu­pé­rés en huit ou neuf ans. Les sommes pro­viennent de la me­sure Main­tien des bâ­ti­ments du mi­nis­tère de l'Édu­ca­tion. D'autres me­sures d'éco­no­mie d'éner­gie sont pré­vues pour les an­nées à ve­nir, entre autres l'éli­mi­na­tion du mazout et l'ins­tal­la­tion d'éclai­rage ef­fi­cace. Les nou­velles écoles at­ten­dues à la Com­mis­sion sco­laire se­ront aus­si construites en fonc­tion de l'ef­fi­ca­ci­té éner­gé­tique, ce qui de­vrait leur per­mettre d'être jus­qu'à trois fois plus éco­no­miques que la moyenne des bâ­ti­ments.

Il y a 15 ans dé­jà, Liliane Ther­rien, Hu­guette Lé­ger, Fran­çoise Su­reau, Su­zanne Su­reau, Lo­la Bis­son­nette, Hu­guette Pi­lon et Jean­nine Hé­bert se réunis­saient pour fon­der le groupe Les Chan­te­relles. Re­trai­tées du Choeur de Vau­dreuil-Sou­langes, elles ont choi­si de par­ta­ger gé­né­reu­se­ment des chan­sons dans des centres d'ac­cueil, des ré­si­dences pour aî­nés et des foyers pour per­sonnes en perte d'au­to­no­mie. Le pu­blic se ré­joui­ra à nou­veau sous peu puisque ces bé­né­voles ré­pon­dront aux de­mandes des centres de la ré­gion ce prin­temps.

PHOTOTHÈQUE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.