La MRC veut un nou­veau plan pour le ca­nal de Sou­langes

Premiere edition - - Actualité - CH­RIS­TO­PHER C. JACQUES JOUR­NA­LISTE

Le ca­nal de Sou­langes as­su­rait au­tre­fois le trans­port des na­vires en toute sé­cu­ri­té. Ceux-ci évi­taient ain­si une sé­rie de ra­pides qui pou­vaient s’avé­rer dan­ge­reux. On es­time que dans les an­nées qui ont sui­vi es la Deuxième Guerre mon­diale, quelque 5000 na­vires l’em­prun­taient an­nuel­le­ment. Or, avec la concré­ti­sa­tion de la Voie ma­ri­ti­mite du Saint-Laurent en 1959, le ca­nal de 23, 5 km per­dit son uti­li­té.

Au tour­nant des an­nées 2000, un pro­jet de re­dé­ve­lop­pe­ment avait été lan­cé mais n’a ja­mais connu de suite.

MIS­SION EU­RO­PÉENNE

Dans les der­nières se­maines, les maires des quatre mu­ni­ci­pa­li­tés bor­dées par le ca­nal (Pointe-des-Cas­cades, Les Cèdres, Co­teau-du-Lac et Les Co­teaux), ac­com­pa­gnés par Jean A. La­londe, pré­fet de la MRC de Vau­dreuil-Sou­langes, de Ray­mond Ma­lo, di­rec­teur gé­né­ral ad­joint à la MRC et deux cher­cheurs uni­ver­si­taires se sont ren­dus en Écosse, en Bel­gique et en France. Ces vi­sites dé­frayées en par­tie par la chaire de re­cherche du Ca­na­da en pa­tri­moine ur­bain de l’école des sciences de la ges­tion de l’UQAM ont per­mis aux élus et aux re­pré­sen­tants de la MRC de Vau­dreuil-Sou­langes de consta­ter des exemples de dé­ve­lop­pe­ment au­tour de ca­naux sem­blables à ce­lui de Sou­langes.

« Ce que nous avons vu est que nous avons un joyau dans la ré­gion. Nous avons à l’état brut une in­fra­struc­ture beau­coup plus belle que ce que nous avons vi­si­té en Eu­rope. Il manque seule­ment un dé­ve­lop­pe­ment », com­mente Jean A. La­londe.

L’ob­jec­tif de la MRC de Vau­dreuilSou­langes est simple se­lon Guy-Lin Beau­doin, di­rec­teur gé­né­ral. « Nous al­lons re­ce­voir un rap­port de la mis­sion pro­chai­ne­ment qui nous per­met­tra d’éta­blir un pro­jet concret. On veut trans­for­mer le ca­nal en un at­trait ma­jeur comme des pe­tites villes eu­ro­péennes ont fait », ex­plique-t-il.

Le ca­nal de Sou­langes n’a plus de vo­ca­tion spé­ci­fique de­puis 1959. Les di­ri­geants mu­ni­ci­paux de la ré­gion veulent re­mé­dier à cette si­tua­tion.

PHOTOTHÈQUE

Le ca­nal de Sou­langes est au­jourd’hui pri­sé pour les cy­clistes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.