De l’or pour une La­za­roise en soc­cer

Premiere edition - - Actualité - STÉ­PHANE FORTIER JOURNALISTE

Jes­si­ca, jouant à l’avant-centre, a mar­qué sept buts en cinq matchs et s’est avé­rée l’une des meilleures joueuses de son équipe dans la ca­té­go­rie U-18. De plus, elle a été élue sur l’équipe d’étoiles des jeux.

L’équipe du Qué­bec a rem­por­té des vic­toires de 9-0 contre le Yu­kon, 3-0 contre la Sas­kat­che­wan, 7-0 contre l’Île­du-Prince-Edouard, 5-0 contre la Nou­vel­leÉ­cosse et a rem­por­té la fi­nale contre l’On­ta­rio par le compte de 1-0. Au fil du tour­noi, tous se sont ren­du compte que le Qué­bec de­ve­nait l’équipe à battre.

« Notre ob­jec­tif était d’être la meilleure équipe dé­fen­sive. Ré­sul­tat? Nous avons mar­qué 25 buts et nous n’en avons ac­cor­dé au­cun. Nous étions pour­tant né­gli­gées en dé­but de com­pé­ti­tion, l’On­ta­rio et la Co­lom­bie-Bri­tan­nique étant fa­vo­rites, men­tionne Jes­si­ca De Fi­lip­po, âgée de seule­ment 16 ans. Nous nous sommes dé­mar­quées par la pos­ses­sion de la balle et la tech­nique. Tout en vou­lant avoir une bonne fiche dé­fen­sive, nous avons mis le fo­cus sur l’at­taque », de dé­crire Jes­si­ca.

Et en fi­nale? « Nous avons pro­fi­té du fait que l’On­ta­rio a adop­té un jeu plus dé­fen­sif », de ré­pondre la jeune joueuse. Et la re­cette du suc­cès? « J’étais proche de mes co­équi­pières et toutes les filles s’ai­daient mu­tuel­le­ment, se don­naient des con­seils », ex­plique celle qui s’aligne pour l’équipe du Qué­bec de­puis quatre ans.

DE GRANDE QUA­LI­TÉ

Sur le ter­rain, Jes­si­ca se dé­marque comme Wayne Grets­ky le fai­sait au hockey, ayant les mêmes qua­li­tés. « Je me dis­tingue par ma vi­sion du jeu et ma ca­pa­ci­té à mar­quer des buts, de dire celle qui a été la meilleure bu­teuse au cours des jeux. Je dois tou­te­fois amé­lio­rer mon drible dans des si­tua­tions à un contre un », s’em­presse-t-elle d’ajou­ter.

Joueuse d’équipe, Jes­si­ca a bien ai­mé son pas­sage à Win­ni­peg, sur le cam­pus de l’uni­ver­si­té où les jeux se dé­rou­laient. « J’ai été im­pres­sion­née de voir ces ath­lètes si sé­rieux et pro­fes­sion­nels dans leur ap­proche. J’en ai pro­fi­té pour me faire des amies et échan­ger des épin­glettes.»Jes­si­ca, tout comme ses pa­rents d’ailleurs, a ap­pré­cié toute la sé­cu­ri­té qui en­tou­rait le dé­rou­le­ment des jeux.

Jes­si­ca De Fi­lip­po, une jeune joueuse de soc­cer de Saint-La­zare, a rem­por­té la mé­daille d’or en soc­cer, elle qui a ai­dé l’équipe du Qué­bec à rem­por­ter les grands hon­neurs aux Jeux du Ca­na­da à Win­ni­peg.

UNE JEUNE PRODIGE

Jes­si­ca De Fi­lip­po joue son soc­cer à l’in­té­rieur d’un pro­gramme de sport-études et est ins­crite, de­puis deux ans, au Centre na­tio­nal de haute per­for­mance où l’on pra­tique le soc­cer du plus haut ni­veau au Qué­bec.

Que ré­serve l’ave­nir à Jes­si­ca? « Je vais faire mon cé­gep et en­suite, je vais m’ins­crire dans une uni­ver­si­té amé­ri­caine pour jouer au soc­cer dans la NCAA », ré­vèle celle qui a été élue Ath­lète en sport col­lec­tif, tous sports confon­dus au Ga­la Sport Qué­bec alors qu’elle avait 15 ans. Ain­si, elle est de­ve­nue la plus jeune ath­lète au Qué­bec à rem­por­ter cet hon­neur.

Elle a éga­le­ment ai­dé son équipe du Lac St-Louis à rem­por­ter l’or aux Jeux du Qué­bec. Par­ti­ci­pant au camp d’en­traî­ne­ment de l’équipe na­tio­nale, elle sou­haite re­pré­sen­ter le Ca­na­da un jour aux Jeux olym­piques.

Jes­si­ca tient à re­mer­cier ses pa­rents qui l’ont ap­puyée dans son che­mi­ne­ment.

PHOTOTHÈQUE

Jes­si­ca est un exemple de dé­ter­mi­na­tion, une dé­ter­mi­na­tion qui a ai­dé son équipe à rem­por­ter la vic­toire.

PHOTOTHÈQUE

Jes­si­ca montre fiè­re­ment sa mé­daille d’or.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.