La plage fer­mée jus­qu’en 2018

Premiere edition - - Actualité -

La plage du Parc ré­gio­nal des Îles-de-SaintTi­mo­thée main­tient sa fer­me­ture pour la sai­son 2017, la sé­cu­ri­té des bai­gneurs étant tou­jours en jeu en rai­son du haut ni­veau et dé­bit du fleuve. Cette dé­ci­sion sur­vient alors que le Conseil in­ter­na­tio­nal du lac On­ta­rio et du fleuve Saint-Laurent a conve­nue de di­mi­nuer le dé­bit en pro­ve­nance du lac On­ta­rio, dans la nuit du 8 août, afin de fa­ci­li­ter la na­vi­ga­tion com­mer­ciale.

C’est d’ailleurs l’an­nonce de cette baisse an­ti­ci­pée qui a fait en sorte que la Ville a at­ten­du avant de sta­tuer du sort de la plage pour la sai­son ac­tuelle.

Le dé­bit d’eau en pro­ve­nance du lac On­ta­rio, qui était de 10 400 m3/s de­puis le dé­but de l’été, a été abais­sé à 9 910 m3/s.

Mal­heu­reu­se­ment, cette baisse ne s’est pas tra­duite par une ré­duc­tion suf­fi­sante du dé­bit dans le bas­sin du Parc ré­gio­nal des Îlesde-Saint-Ti­mo­thée puisque le dé­bit s’y si­tue au­tour de 7 500 m3/s dans les condi­tions nor­males pour la bai­gnade.

Même si cette fer­me­ture est dé­plo­rable, elle de­meure la seule so­lu­tion pos­sible pour as­su­rer la sé­cu­ri­té de tous. En ef­fet, en rai­son de la crue prin­tan­nière ex­cep­tion­nelle, les vannes des bar­rages si­tués en amont et en aval du bas­sin doivent de­meu­rer ou­vertes. Le bas­sin se com­porte da­van­tage comme une ri­vière avec un cou­rant très fort ac­cen­tuant le dan­ger.

En cas de perte de contrôle, les bai­gneurs se re­trou­ve­raient ra­pi­de­ment de­vant le bar­rage, où le risque de noyade est évident. Des agents de sé­cu­ri­té sont man­da­tés par la Ville pour veiller au res­pect de l’in­ter­dic­tion de 8 h à 1 h du ma­tin. Les em­bar­ca­tions nau­tiques sont d’ailleurs priées d’évi­ter le sec­teur.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.