La MRC dé­ve­loppe une belle com­pli­ci­té avec l’Afrique

Premiere edition - - Actualité - STÉ­PHANE FORTIER JOURNALISTE

La Fé­dé­ra­tion ca­na­dienne des mu­ni­ci­pa­li­tés (FCM) et Af­faires mon­diales Ca­na­da ont re­te­nu cinq MRC au Qué­bec, dont celle de Vau­dreuil-Sou­langes pour par­ti­ci­per à cet échange. « D’abord, il faut pré­ci­ser que nous n’al­lions pas là en mis­sion hu­ma­ni­taire. On n’al­lait pas là pour leur dire quoi faire » fait re­mar­quer le pré­fet de la MRC, d’en­trée de jeu. Il fal­lait qu’il y ait des af­fi­ni­tés entre les MRC et les villes afri­caines concer­nées. Dans notre cas, on parle du cor­ri­dor com­mer­cial et éco­no­mique qui a par­ti­cu­liè­re­ment plu à la FCM et Af­faires mon­diales », jus­ti­fie Jean La­londe. Ce der­nier men­tionne éga­le­ment l’avance de la MRC en ma­tière de sché­mas d’amé­na­ge­ment et les connais­sances en géo­ma­tique. « Ils veulent aus­si là-bas dé­ve­lop­per un cor­ri­dor de com­merce », in­dique le pré­fet qui ajoute que les phi­lo­so­phies des deux ré­gions se res­semblent.

« Notre MRC est très re­con­nue par rap­port à la concer­ta­tion, comme nous tra­vaillons avec 23 mu­ni­ci­pa­li­tés, des cen­taines d’or­ga­nismes et as­so­cia­tions, ain­si que pour ses forces en dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique, en lien avec notre po­si­tion­ne­ment stra­té­gique dans un cor­ri­dor de com­merce. Notre MRC se dé­marque aus­si dans des do­maines comme l’in­for­ma­tion et l’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire, le dé­ve­lop­pe­ment so­cial, les com­mu­ni­ca­tions et la culture », ren­ché­rit le pré­fet.

DEUX VILLES

En fait, Vau­dreuil-Sou­langes a été ju­me­lée aux com­munes de Bo­bo-Diou­las­so, qui se veut la ca­pi­tale éco­no­mique du pays, et de Ban­fo­ra, au Bur­ki­na Fa­so, dans le cadre d’un pro­jet de créa­tion d’un cor­ri­dor éco­no­mique qui re­joint le Ma­li, à l’ouest et la Côte d’Ivoire, au Sud-ouest.

« Des pro­jets concrets avec maillage avec les élus et les en­tre­prises pour­raient se dé­ve­lop­per au fil des pro­chains mois, af­firme Guy-Lin Beau­doin, di­rec­teur gé­né­ral de la MRC qui fai­sait par­tie de la dé­lé­ga­tion vau­dreuil-sou­lan­geoise. Il fal­lait aus­si iden­ti­fier quels se­raient les pro­jets avec les­quels nos en­tre­prises pour­raient être en lien, car s’il y a des pays où nos en­tre­prises doivent in­ves­tir, c’est au­près des pays afri­cains où il y a une vé­ri­table ex­plo­sion éco­no­mique », de pour­suivre Guy-Lin Beau­doin.

Il y a quelque temps, des re­pré­sen­tants de la MRC de Vau­dreuil-Sou­langes, le pré­fet Jean La­londe en tête, ont ef­fec­tué un voyage d’échange au Bur­ki­na Fa­so, une ex­pé­rience qui pour­rait se tra­duire par des re­tom­bées éco­no­miques in­té­res­santes pour la ré­gion.

R E L AT I O N S

I M P O R TA N T E S

Ce par­te­na­riat per­met aus­si de dé­ve­lop­per des liens éco­no­miques avec l’Afrique, qui est en pleine émer­gence et où les op­por­tu­ni­tés d’af­faires fleu­rissent, se­lon Guy-Lin Beau­doin.

Si la MRC de Vau­dreuil-Sou­langes est en­thou­siaste par cet échange, les villes de là-bas consi­dèrent im­por­tantes les re­la­tions qu’ils ont amor­cées avec les cinq MRC. « Nous sommes al­lés du cô­té des mar­chands qui éprouvent des dif­fi­cul­tés dans le do­maine de la ré­fri­gé­ra­tion. Nous pou­vons faire en sorte qu’ils puissent ren­con­trer des spé­cia­listes d’ici. Ce­la veut dire concré­ti­ser des em­plois dans Vau­dreuil-Sou­langes en ayant des com­mandes pour les en­tre­prises du do­maine de la ré­fri­gé­ra­tion », pré­voit le di­rec­teur gé­né­ral.

P R O C H A I N E É TA P E

Dans un pro­chain voyage, les re­pré­sen­tants de la MRC se­ront fort pro­ba­ble­ment ac­com­pa­gnés d’en­tre­pre­neurs vau­dreuil-sou­lan­geois. « Et ce­la se­ra plus poin­tu, des choses vont se pré­ci­ser beau­coup plus. Les en­jeux sont ci­blés, il reste à faire la même chose pour les pro­jets », as­sure Jean La­londe. « Nous tra­vaillons pré­sen­te­ment à l’éla­bo­ra­tion de ce cadre de tra­vail et avons une jour­née de tra­vail pré­vue avec la FCM et les trois autres MRC im­pli­quées afin d’as­su­rer une co­hé­sion et une concer­ta­tion de toutes les par­ties pre­nantes dans le cadre de ce pro­gramme », ren­ché­rit Guy-Lin Beau­doin.

À no­ter que le gou­ver­ne­ment ca­na­dien fi­nance le par­te­na­riat par l’in­ter­mé­diaire d’Af­faires mon­diales Ca­na­da. Le bud­get pour tous les par­te­na­riats du pro­gramme, qui s’étend aus­si en Amé­rique du Sud et en Asie, est de 19,8 mil­lions pour 5 ans.

En ter­mi­nant, Jean La­londe, a ra­con­té avoir as­sis­té à une séance du conseil là-bas. « Il y avait un maire et… 285 conseillers », de re­la­ter ce­lui qui est aus­si maire de Très-Saint-Ré­demp­teur.

PHOTOHÈQUE

Jean La­londe ac­com­pa­gné de M. Sa­nou, maire de Bo­bo-Diou­las­so.

PHOTOTHÈQUE

En ate­lier de tra­vail.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.