Un pro­gramme pour ai­der les pom­piers et les po­li­ciers

Premiere edition - - Actualité - CA­RO­LINE BONIN JOUR­NA­LISTE

Ce nou­veau sys­tème de ges­tion in­for­ma­ti­sé des ap­pels per­met au ré­par­ti­teur de la cen­trale des com­mu­ni­ca­tions (911) d’avoir ac­cès à tous les ren­sei­gne­ments im­por­tants et per­ti­nents lors­qu’il re­çoit un ap­pel d’ur­gence. Ain­si les pom­piers et les po­li­ciers sont mis au cou­rant de la pré­sence d’une per­sonne né­ces­si­tant une as­sis­tance par­ti­cu­lière sur les lieux comme les per­sonnes âgées ou han­di­ca­pées.

« C’est le ré­par­ti­teur de la cen­trale qui nous donne les in­for­ma­tions. Ça nous per­met de sa­voir, avant même d’être ar­ri­vés sur les lieux, qu’on peut avoir des per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite. La prio­ri­té va être de s’as­su­rer que ces gens-là ont éva­cué à temps », ex­plique Ch­ris­tian Du­mas, di­rec­teur du Ser­vice de sé­cu­ri­té in­cen­die. C’est de lui qu’émane l’ini­tia­tive. À la suite de vi­sites de pré­ven­tion aux ré­si­dents, il s’était ren­du compte de la né­ces­si­té de pou­voir ré­per­to­rier les per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite. Ra­pi­de­ment, le pro­jet a pris forme.

Toutes les per­sonnes ayant des li­mites dans leur mo­bi­li­té peuvent s’ins­crire gra­tui­te­ment. Elles doivent rem­plir le for­mu­laire dis­po­nible à l’hô­tel de ville et le re­tour­ner à la Di­rec­tion de la Sé­cu­ri­té In­cen­die de Pointe-des-Cascades. Les don­nées re­cueillies se­ront mises en mé­moire et trai­tées confi­den­tiel­le­ment.

Cette dé­marche n’est pas né­ces­saire pour les per­sonnes de­meu­rant dans des centres spé­cia­li­sés. « On n’a pas de ré­si­dence pour per­sonnes âgées sur notre ter­ri­toire. Mais, les ré­si­dences de per­sonnes âgées sont dé­jà fi­chées, tan­dis qu’une mai­son ré­si­den­tielle ce n’est pas fi­chée », pré­cise Ch­ris­tian Du­mas.

Pointe-des-Cascades an­non­çait ré­cem­ment la mise en place d’un pro­gramme de se­cours adap­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.