Les ci­toyens de Ri­gaud bien ac­cueillis

Premiere edition - - Actualité -

Le Conseil des arts de Vau­dreuil-Sou­langes ain­si que la Fon­da­tion An­dré Daoust (Co­mi­té de ju­me­lage avec Cour­seulles-sur-Mer) ont été d’im­por­tants par­te­naires tout au long de la réa­li­sa­tion de ce pro­jet.

Les quais sont des lieux d’an­crage et de par­tage : quai ma­ri­time, quai fer­ro­viaire, quai de mé­tro, quai d’em­bar­que­ment de pas­sa­gers et de mar­chan­dises. Ce sont des lieux de com­mu­ni­ca­tion et de ras­sem­ble­ment où les gens pêchent, tra­vaillent, voyagent, at­tendent et où ils se ren­contrent par­fois pour ja­ser de pluie et de beau temps.

L’hor­loge pu­blique ne tire-t-elle pas son ori­gine du ta­bleau des ar­ri­vées et des dé­parts dans les gares où l’af­fi­chage de l’heure juste et pré­cise était es­sen­tiel aux voya­geurs? À tra­vers le temps et les époques, l’hor­loge pu­blique nous rap­pelle la trans­mis­sion de la vie, de gé­né­ra­tion en gé­né­ra­tion.

LA DÉ­MARCHE

À l’au­tomne 2016, dans le contexte de la construc­tion du nou­vel hô­tel de ville, la Ville de Ri­gaud lan­çait un ap­pel de pro­jets en mé­dia­tion cultu­relle s’adres­sant aux ar­tistes de la ré­gion dans le but de par­ti­ci­per à la créa­tion d’une hor­loge fonc­tion­nelle qui se­ra ins­tal­lée à l’in­té­rieur du bâ­ti­ment, près de la ré­cep­tion. Le pro­jet de­vait être ras­sem­bleur et iden­ti­taire à la com­mu­nau­té. Au to­tal, quatre ar­tistes ont sou­mis des pro­po­si­tions. Le pro­jet re­te­nu consti­tuait un élé­ment dé­co­ra­tif très in­té­res­sant en plus de ré­pondre aux grands prin­cipes de dé­ve­lop­pe­ment du­rable, élé­ment im­por­tant pour la Ville.

Ain­si, la mé­dia­tion cultu­relle s’est réa­li­sée, dans un pre­mier temps, par des ate­liers de des­sins et de ré­dac­tion de textes, le tout or­ga­ni­sé par mon­sieur Ca­plette au­près des en­fants de 4e an­née de l’école de l’Éper­vière, ain­si que des groupes d’élèves du pri­maire du col­lège Bour­get. Des des­sins ont éga­le­ment été re­çus de l’école élé­men­taire Gil­bert-Bou­lan­ger de Cour­seulles-sur-Mer. De plus, plu­sieurs autres ac­teurs ont contri­bué à leur fa­çon: Le Cercle de fer­mières de Ri­gaud a four­ni des pho­tos de tra­vaux exé­cu­tés par le re­grou­pe­ment; L’Union des pro­duc­teurs agri­coles (UPA) a four­ni des se­mences qui ont été mises dans de pe­tites bou­teilles; 4 jeunes de la Mai­son des jeunes de Ri­gaud ont éga­le­ment par­ti­ci­pé à un ate­lier de des­sins; Des em­ployés et des élus ont réa­li­sé des des­sins et écrit de pe­tites pen­sées pour la sec­tion bou­teilles à la mer de l’oeuvre.

De plus, quatre congré­ga­tions re­li­gieuses, pré­sentes à Ri­gaud de­puis 1850, ont par­ti­ci­pé au vo­let Les re­li­quaires en four­nis­sant une mé­daille re­pré­sen­ta­tive de leurs com­mu­nau­tés, en­cas­trée à même la sculp­ture, au bas de l’oeuvre. Les frères et les soeurs ont éga­le­ment ré­di­gé de pe­tits mots pour le vo­let Les bou­teilles à la mer. Plu­sieurs des des­sins réa­li­sés par les en­fants, les em­ployés et les élus ont été trans­fé­rés sur les lattes de bois de l’oeuvre. Les lo­gos de plu­sieurs or­ga­nismes ont été éga­le­ment ajou­tés sur l’oeuvre par le pro­ces­sus de trans­fert d’image.

Le ven­dre­di 29 sep­tembre, la Ville de Ri­gaud a dé­voi­lé l’oeuvre qui trône dans le hall d’en­trée du nou­vel hô­tel de ville, une créa­tion si­gnée Ri­chard Ca­plette et Da­niel Guin­don. Cette oeuvre, bap­ti­sée Le Grand Quai, se veut une syn­thèse du temps pas­sé, pré­sent et à ve­nir au­tour d’une hor­loge qui marque le temps d’une nou­velle ère de l’his­toire de la com­mu­nau­té ri­gau­dienne.

CONCEPT DU PRO­JET

L’idée de dé­part du pro­jet était de re­pré­sen­ter un nid pour la ri­chesse de la faune aviaire de Ri­gaud qui compte plus de 247 es­pèces d’oi­seaux. Les trois formes cir­cu­lai- res sym­bo­lisent des nids, es­paces de ni­di­fi­ca­tion pour les es­pèces na­tu­relles, pour la com­mu­nau­té et pour les fa­milles. Les trois formes cir­cu­laires qui re­pré­sentent des nids d’oi­seaux évoquent aus­si bien les coupes to­po­gra­phiques du som­met du mont Ri­gaud que l’as­pect concen­trique des ronds dans l’eau. Pour en voir les dé­tails et les ap­pré­cier, ren­dez-vous au 106, rue St-Via­teur.

PHO­TO MYRIAM DELISLE

L’oeuvre ac­cueille les ci­toyens au nou­vel hô­tel de Ville de Ri­gaud.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.