À la fois po­ly­va­lent et spé­cia­liste

Premiere edition - - Actualité - STÉ­PHANE FOR­TIER JOUR­NA­LISTE

Au fil des an­nées, cer­tains ser­vices de sé­cu­ri­té in­cen­die de Vau­dreuilSou­langes ont dé­ve­lop­pé cer­taines spé­cia­li­tés d’in­ter­ven­tion, car il ne s’agit pas seule­ment d’éteindre des feux ou dé­ga­ger les pas­sa­gers coin­cés à l’in­té­rieur de leur vé­hi­cule à la suite d’un ac­ci­dent de la route.

De­puis quelques an­nées, le Ser­vice de Sé­cu­ri­té in­cen­die de Ri­gaud se spé­cia­lise dans les sau­ve­tages ver­ti­caux et dans les es­paces clos.

Il pos­sède tout l’équi­pe­ment et l’ex­per­tise pour ef­fec­tuer des sau­ve­tages en hau­teur. « Ce­la peut aus­si bien être le sau­ve­tage d’une per­sonne dans un édi­fice en hau­teur, un gru­tier, des gens bles­sés ou en dif­fi­cul­tés dans les sen­tiers de la mon­tagne ou en­core un émon­deur en si­tua­tion dif­fi­cile, ex­plique Syl­vain Bra­zeau, di­rec­teur ad­joint du Ser­vice de Sé­cu­ri­té in­cen­die de Ri­gaud. Nous dis­po­sons de 183 mètres de cor­dages qui per­mettent no­tam­ment d’uti­li­ser une Ty­ro­lienne », de pour­suivre Syl­vain Bra­zeau.

S A U V E TAG E E N E S PAC E S C LO S

Avec la Ville de Pin­court, le Ser­vice de Sé­cu­ri­té in­cen­die de Ri­gaud est un in­ter­ve­nant de pre­mière force en ma­tière de sau­ve­tage en es­paces clos. Les équipes tech­niques peuvent ain­si éva­cuer des bles­sés dans les sen­tiers de L’Es­ca­pade et sur la mon­tagne de Ri­gaud, in­ter­ve­nir à l’in­té­rieur des si­los agri­coles et éva­cuer des tra­vailleurs bles­sés en es­paces clos comme un trou d’homme, un si­lo ou en­core à l’usine de fil­tra­tion d’eau (bas­sins). « La dif­fi­cul­té dans ces cas-ci, c’est le taux d’oxy­gène. Donc, il convient de pou­voir four­nir une pro­tec­tion res­pi­ra­toire », d’in­di­quer Da­niel Boyer, qui as­sure la di­rec­tion du Ser­vice de Sé­cu­ri­té in­cen­die de Ri­gaud et de Saint-La­zare.

I N T E R V E N T I O N S AQ U AT I Q U E S

Le Ser­vice de sé­cu­ri­té in­cen­die de Ri­gaud, même s’il est do­té d’équi­pe­ments pour in­ter­ve­nir en mi­lieu nau­tique et qu’il a dans son per­son­nel des pom­piers for­més et aptes à ef­fec­tuer des sau­ve­tages sur des plans d’eau, n’est pas le spé­cia­liste en cette ma­tière dans Sou­langes. « Nous pou­vons prê­ter as­sis­tance aux pom­piers de Hud­son qui sont les spé­cia­listes en cette ma­tière. On peut être les pre­miers à in­ter­ve­nir. Il peut se pro­duire le cha­vi­re­ment d’un ca­not ou d’un kayak, une em­bar­ca­tion peut cou­ler ou tom­ber en panne. Dans ce der­nier cas, on s’as­sure que le ba­teau soit an­cré hors de la zone na­vi­gable. Le re­mor­quage est en­suite l’af­faire de la garde cô­tière. Un plai­san­cier peut tom­ber à l’eau, on peut lui prê­ter as­sis­tance. S’il y a eu noyade, c’est la Sû­re­té du Qué­bec qui prend le re­lais », nous énu­mère Da­niel Boyer.

Au to­tal, le Ser­vice de Sé­cu­ri­té in­cen­die de Ri­gaud couvre 17 km de berges en plus de la ri­vière Ri­gaud.

D É S I N C A R C É R AT I O N

Les membres du Ser­vice de Sé­cu­ri­té in­cen­die sont for­més et équi­pés pour dé­ga­ger les pas­sa­gers coin­cés à l’in­té­rieur de leur vé­hi­cule à la suite d’un ac­ci­dent de la route. Bon an mal an, les pom­piers de Ri­gaud ré­pondent à une di­zaine d’ap­pels pour de la dés­in­car­cé­ra­tion, eux qui in­ter­viennent es­sen­tiel­le­ment sur l’au­to­route et les routes 201, 325 et 342.

PA S G R AT U I T

En se spé­cia­li­sant dans cer­taines in­ter­ven­tions, ce­la per­met d’évi­ter les dé­dou­ble­ments et ain­si, de conclure des en­tentes de ser­vices avec d’autres mu­ni­ci­pa­li­tés. « Mais la spé­cia­li­sa­tion coûte cher. C’est la rai­son pour la­quelle il faut tou­jours ré­éva­luer la si­tua­tion », men­tionne Da­niel Boyer. Rien que pour faire par­tie de ces équipes spé­cia­li­sées, les pom­piers ont sui­vi 130 heures de for­ma­tion et par­ti­cipent an­nuel­le­ment à 25 heures d’en­traî­ne­ment, car il faut constam­ment se mettre à jour. Sans ou­blier les équi­pe­ments à re­nou­ve­ler.

PHO­TO STÉ­PHANE FOR­TIER

Syl­vain Bra­zeau, di­rec­teur ad­joint du Ser­vice de Sé­cu­ri­té in­cen­die de Ri­gaud mon­trant une par­tie des équi­pe­ments de sau­ve­tage ver­ti­cal et en es­paces clos.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.