Ques­tion de la se­maine dans Sou­langes

Premiere edition - - Actualité -

Pour fa­ci­li­ter la mo­bi­li­té des ci­toyens, contri­buer à désen­gor­ger les routes et agir sur l’en­vi­ron­ne­ment, tous les par­tis en­cou­ragent le trans­port en com­mun. Tou­te­fois, dans un sec­teur comme Sou­langes, le trans­port col­lec­tif est res­treint. Pour se rendre au cé­gep, dans les parcs in­dus­triels pour les em­plois ou pour se rendre au fu­tur REM, les ci­toyens de Sou­langes ont peu d’op­tions en termes de trans­port.

Lu­cie Char­le­bois

Le dé­ve­lop­pe­ment du trans­port col­lec­tif est un en­jeu dans de nom­breuses ré­gions du Qué­bec. Ce­lui-ci étant fi­nan­cé par les mu­ni­ci­pa­li­tés, le mi­nis­tère des Trans­ports, de la Mo­bi­li­té du­rable et de l’Élec­tri­fi­ca­tion des trans­ports et bien évi­dem­ment par l’uti­li­sa­teur, il faut conve­nir d’en­tentes et s’as­su­rer que les ser­vices ré­pondent à un be­soin et à une cer­taine masse cri­tique. Ain­si, il se­ra de ma res­pon­sa­bi­li­té de pour­suivre les dis­cus­sions et les ac­tions en cours avec les dif­fé­rentes mu­ni­ci­pa­li­tés de Sou­langes et le mi­nis­tère des Trans­ports afin de dé­ve­lop­per des so­lu­tions in­no­vantes à cet en­jeu ré­gio­nal. Le trans­port col­lec­tif de­vrait comp­ter pour une part beau­coup plus grande dans les dé­pla­ce­ments des ré­si­dents, que ce soit pour ac­cé­der à leurs lieux de ré­si­dence, de tra­vail, d’études ou sim­ple­ment pour leurs loi­sirs. On veut plus d’au­to­bus et da­van­tage de voies ré­ser­vées, plus de sta­tion­ne­ments in­ci­ta­tifs, ex­ploi­ter le ré­seau fer­ro­viaire en of­frant no­tam­ment une éten­due de la plage ho­raire. On compte di­mi­nuer la du­rée des chan­tiers qui sont sou­vent à l’ori­gine de sé­rieux pro­blèmes de cir­cu­la­tion en opé­rant 24h/24 dans les zones non ha­bi­tées. Il est éga­le­ment ques­tion d’ex­ploi­ter les tech­no­lo­gies in­tel­li­gentes afin de rendre le ré­seau plus fluide. Parce que Sou­langes est pour l’es­sen­tiel un vaste ter­ri­toire ru­ral sans grand centre ur­bain, les Sou­lan­geois y uti­lisent avant tout leur propre moyen de trans­port pour se dé­pla­cer. Les lieux de tra­vail étant sur­tout à Val­ley­field, Vau­dreuil et dans l’Ouest de l’Île de Mon­tréal, les Sou­lan­geois vivent les pro­blèmes de ca­mion­nage sur le bou­le­vard mon­sei­gneur Lan­glois à Sa­la­ber­ryde-Val­ley­field et de cir­cu­la­tion sur l’au­to­route 20 dans Vau­dreuil-Do­rion. Le Par­ti qué­bé­cois pré­co­nise la mise en place ra­pide de me­sures ef­fi­caces pour as­su­rer la flui­di­té de la cir­cu­la­tion sur mon­sei­gneur Lan­glois et le par­achè­ve­ment, dans les plus brefs dé­lais, de l’au­to­route 20.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.