Voyage rime avec ap­pren­tis­sage

Prestige - - Affaires Éducation - Par Fré­dé­rick Mas­son

Ins­tau­ré en Suède au mi­lieu des an­nées 60, le con­cept d’ap­pren­tis­sage des langues par le voyage ima­gi­né par Ber­til Hult, fon­da­teur d’Edu­ca­tion First, s’est ra­pi­de­ment dé­ve­lop­pé à tra­vers de monde.

Au­jourd’hui pré­sente dans 107 pays, l’en­tre­prise prouve hors de tout doute que les voyages ne forment pas uni­que­ment la jeu­nesse… Ils contri­buent éga­le­ment à la maî­trise de la langue lo­cale. Par l’en­tre­mise de cours s’éche­lon­nant sur des pé­riodes al­lant de deux à 52 se­maines, au coeur même de com­mu­nau­tés per­met­tant de « vivre » la langue, chaque par­ti­ci­pant se voit of­frir une im­mer­sion comme il s’en fait peu. Qua­rante-quatre des­ti­na­tions à tra­vers le monde et sept langues – an­glais, fran­çais, es­pa­gnol, ita­lien, al­le­mand, ja­po­nais et man­da­rin – sont pro­po­sées.

« Chaque cas étant unique, no­tam­ment par la nature des ap­pren­tis­sages sou­hai­tés et les ob­jec­tifs pour­sui­vis, il nous est pos­sible de per­son­na­li­ser notre offre de ser­vice. La for­mule est très ap­pré­ciée, d’au­tant qu’elle s’adresse à tous, tant aux étu­diants qu’aux per­sonnes qui jouissent d’une re­traite plei­ne­ment mé­ri­tée et qui dé­si­rent ajou­ter un vo­let exo­tique à leurs voyages », men­tionne Jes­sie Boi­teau, di­rec­trice ré­gio­nale d’Edu­ca­tion First au Qué­bec, qui ajoute que ces sé­jours lin­guis­tiques à l’étran­ger connaissent un réel en­goue­ment et une de­mande crois­sante de­puis quelques an­nées.

Sa­bri­na (3e à par­tir de la gauche) en com­pa­gnie d’autres étu­diants étran­gers du pro­gramme Edu­ca­tion First à Sin­ga­pour.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.