Que…

Prestige - - Affaires Profil Spécial -

• Bien que bon nombre de pa­tients soient re­com­man­dés par un den­tiste gé­né­ra­liste, au­cune ré­fé­rence n’est né­ces­saire pour consul­ter un den­tiste spé­cia­liste. Par contre, lorsque le pa­tient est re­com­man­dé par son den­tiste, la ré­fé­rence est né­ces­saire pour bien dé­ter­mi­ner le mo­tif de la ré­fé­rence.

• Si l’implantologie n’est pas tou­jours cou­verte par les ré­gimes d’as­su­rance den­taire pri­vés, la plu­part des actes pro­fes­sion­nels des dentistes spé­cia­listes po­sés en cli­nique le sont.

• Seuls les pro­fes­sion­nels qui fi­gurent dans la liste des membres spé­cia­listes de l’Ordre des dentistes du Qué­bec pos­sèdent une vé­ri­table for­ma­tion spé­cia­li­sée en den­tis­te­rie. L’information est fa­ci­le­ment vé­ri­fiable sur le site de l’Ordre : odq.qc.ca.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.