Cli­nique d’En­do­don­tie de la Ca­pi­tale

Prestige - - Affaires Profil Spécial -

Tous deux di­plô­més de l’Uni­ver­si­té de Bos­ton, l’un des quelques éta­blis­se­ments à of­frir la spé­cia­li­sa­tion en en­do­don­tie, les Drs Marie Gos­se­lin et Ch­ris­tian Mo­rasse prennent un ma­lin plai­sir, par la par­faite maî­trise de leur art, à faire tom­ber les pré­ju­gés trop sou­vent liés au trai­te­ment de canal et aux autres trai­te­ments en­do­don­tiques. Ce n’est donc pas un ha­sard que la Cli­nique d’En­do­don­tie de la Ca­pi­tale fasse fi­gure de ré­fé­rence bien au-de­là des fron­tières de la ci­té de Cham­plain.

L’en­do­don­tie se dé­fi­nit en deux termes, en­do et odon­to, si­gnifiant res­pec­ti­ve­ment « en de­dans » et « dent ». Au nombre des dix spé­cia­li­tés re­con­nues par l’Ordre des dentistes du Qué­bec, elle consiste prin­ci­pa­le­ment à diag­nos­ti­quer et à trai­ter les in­flam­ma­tions et les in­fec­tions den­taires ayant pris nais­sance à l’in­té­rieur des dents, que ce soit par l’at­teinte de la pulpe den­taire ou des tis­sus pé­ri­ra­di­cu­laires. Avoir re­cours à un en­do­don­tiste, c’est op­ter pour l’ex­pé­rience, l’ef­fi­ca­ci­té, la dis­po­ni­bi­li­té et les tech­no­lo­gies les plus avan­cées. En rai­son des nom­breux cas trai­tés quo­ti­dien­ne­ment et de sa pra­tique li­mi­tée ex­clu­si­ve­ment à sa spé­cia­li­té, l’en­do­don­tiste dis­pose à la fois des connais­sances et des équi­pe­ments op­ti­mi­sant non seule­ment les trai­te­ments, mais éga­le­ment les ré­sul­tats. Mi­cro­scope, ima­ge­rie digitale et 3D ain­si qu’ins­tru­men­ta­tion ul­tra­so­nique ne sont que quelques exemples. Ha­bi­tué à une grande va­rié­té de cas, cer­tains simples, d’autres com­plexes, il est en me­sure de dé­ce­ler et de trai­ter les dou­leurs orales et fa­ciales, de même que d’as­su­rer une ges­tion ef­fi­cace de la ma­jo­ri­té des ur­gences den­taires. En ce sens, le ré­seau de contacts dé­ve­lop­pé par les Drs Gos­se­lin et Mo­rasse s’avère une vé­ri­table mine d’or. Car n’ou­blions pas qu’outre ce­lui de vous soi­gner, le de­voir de votre spé­cia­liste est de vous trans­mettre les meilleurs conseils et de vous di­ri­ger, au be­soin, vers les res­sources adé­quates !

« Tout den­tiste de­vrait avoir pour ob­jec­tif pre­mier la pré­ser­va­tion des dents na­tu­relles. En tant qu’en­do­don­tistes, nous in­ter­ve­nons gé­né­ra­le­ment après qu’un plan de trai­te­ment a été éta­bli entre le den­tiste gé­né­ra­liste et le pa­tient, ce qui n’ex­clut pas que c’est avec plai­sir que nous ac­com­pa­gnons ces der­niers dans l'éta­blis­se­ment de leur plan de trai­te­ment den­taire en leur pro­po­sant di­verses op­tions thé­ra­peu­tiques. Par notre écoute, notre pro­fes­sion­na­lisme et notre sa­voir-faire, nous sommes en me­sure de faire tom­ber les idées né­ga­tives et pré­con­çues as­so­ciées au trai­te­ment de canal. Au sor­tir de la Cli­nique d’En­do­don­tie de la Ca­pi­tale, les gens ré­su­me­ront leur ex­pé­rience en trois mots : confort, sou­la­ge­ment et sou­rire. »

Lorsque le trai­te­ment de canal est réa­li­sé dans des condi­tions op­ti­males en mi­sant no­tam­ment sur des équi­pe­ments à la fine pointe de la tech­no­lo­gie, le tout ad­di­tion­né d’un sui­vi adé­quat des re­com­man­da­tions du spé­cia­liste, le taux de suc­cès du trai­te­ment de canal avoi­sine les 95 %. De quoi vous ga­ran­tir un sou­rire na­tu­rel et des dents en san­té. (F. M.)

Les trai­te­ments pro­di­gués par les en­do­don­tistes se classent dans quatre gran­des­ca­té­go­ries:le trai­te­ment en­do­don­tique (trai­te­ment de canal),le re­trai­te­ment en­do­don­tique,l’apec­to­mie et le trau­ma­tisme den­taire (ré­sul­tat d’un ac­ci­dent ou d ’une bles­sure spor­tive .)

,par exemple

Cli­nique d’En­do­don­tie de la Ca­pi­tale, Le­bour­gneuf 1305, bou­le­vard Le­bour­gneuf, porte 306 Té­lé­phone : 418 614-EN­DO Cour­riel : of­fice@en­do­de­la­ca­pi­tale.com Site Web : en­do­de­la­ca­pi­tale.com

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.