La co­opé­ra­tion en af­faires, c’est pos­sible

Prestige - - Affaires Profil Spécial -

Alors que la com­pé­ti­ti­vi­té amène sou­vent les en­tre­prises à se concur­ren­cer, la ten­dance s’in­verse au sein de la com­mu­nau­té d’af­faires de AXE Le­bour­gneuf. Le nou­veau di­rec­teur gé­né­ral de l’or­ga­nisme, Ma­rio Bédard, trouve for­mi­dable de voir les en­tre­pre­neurs se ser­rer à ce point les coudes et oser la co­opé­ra­tion. « Par exemple, lors de notre pro­chain évé­ne­ment gas­tro­no­mique Pla­tine Des­jar­dins de Char­les­bourg le 14 oc­tobre, sept res­tau­ra­teurs ont mis la main à la pâte pour créer en­semble un évé­ne­ment, illustre M. Bédard. Le thème du cock­tail dî­na­toire en dit long : La co­opé­ra­tion en af­faires, c’est pos­sible. Et le plus éton­nant, c’est que ça vient des gens d’af­faires eux-mêmes et qu’une par­tie de la bu­si­ness dé­coule jus­te­ment de cette forme de ré­seau­tage. À cet ef­fet, nous or­ga­ni­sons des dé­jeu­ners et dî­ners-cau­se­ries, des dî­ners ré­seau­tage, des vi­sites d’en­tre­prises, des par­tys de voi­sins d’af­faires, des for­ma­tions di­verses, etc. »

Des sou­haits pour l’ave­nir ? « Je mise sur l’équi­libre, opine Da­nielle Voyer. Tou­jours développer en con­si­dé­rant la mixi­té af­faires et ré­si­dences, en plus des es­paces verts à pré­ser­ver et d’un avant-gar­disme dans l’uti­li­sa­tion des trans­ports al­ter­na­tifs. En bref, dé­ter­mi­ner des moyens de vivre plus nom­breux sans sa­cri­fier notre qua­li­té de vie. » Ma­rio Bédard croit pour sa part que « Le­bour­gneuf peut dé­jà pré­tendre éven­tuel­le­ment au sta­tut de vé­ri­table centre-ville de Qué­bec, ce qu’il est dé­jà géo­gra­phi­que­ment. Il s’agit d’un axe ma­jeur, in­con­tour­nable. »

(Suite de la page 36)

Bras­se­rie asia­tique Sé­same

Photos : Mar­jo­rie Roy, Op­tique Photo.

Jaja La Pizz

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.