Le que condam­na Mgr Tê­tu

Prestige - - Plaisir Dese Souvenir -

Du haut de son co­los­sal socle, un évêque de bronze do­mine la côte de la Mon­tagne. Ce mo­nu­ment ren­dant hom­mage à Mgr Fran­çois de Laval est l'un des plus im­po­sants à Qué­bec. Le temps pas­sant, les Qué­bé­cois ont ou­blié que, pour faire face à l'im­po­sant mo­nu­ment, de vieilles mai­sons durent tom­ber sous le pic des dé­mo­lis­seurs.

Ces vieilles mai­sons étaient char­gées d'his­toire. Elles consti­tuaient un pâ­té de mai­sons qui était un « vrai nid de cor­beau sus­pen­du au-des­sus de la côte de la Mon­tagne », comme le di­sait si bien le no­taire et his­to­rien, Jo­se­phEd­mond Roy.

Un grand mo­nu­ment pour un grand évêque

De grandes cé­lé­bra­tions sou­li­gnèrent, en 1898, l'inau­gu­ra­tion du beau mo­nu­ment à Cham­plain dres­sé près de l'en­trée de la ter­rasse Duf­fe­rin, à l'ombre du Châ­teau Fron­te­nac. Le fon­da­teur de Qué­bec avait do­ré­na­vant son mo­nu­ment; pour­quoi le pre­mier évêque de Qué­bec n'au­rait-il pas le sien? Do­ter Mgr de Laval d'un mo­nu­ment aus­si im­po­sant al­lait de­ve­nir l'ob­ses­sion de Mgr Hen­ri Tê­tu.

Ori­gi­naire de Ri­vière-Ouelle, Mgr Tê­tu pas­sa toute sa car­rière au pa­lais ar­chi­épis­co­pal de Qué­bec, où il avait son bu­reau et sa chambre. Il fut long­temps un in­fluent as­sis­tant du car­di­nal El­zéar-Alexandre Ta­sche­reau, en tant que pro­cu­reur du dio­cèse, et il conser­va ses fonc­tions à l'ar­ri­vée de Mgr LouisNa­zaire Bégin. Fin let­tré et his­to­rien à ses heures, il ré­di­gea quelques livres, dont l'un fut consa­cré à Mgr de Laval. D'une fa­çon as­sez ré­gu­lière, un co­cher le condui­sait à la pri­son du dis­trict de Qué­bec, si­tuée sur les plaines d'Abra­ham, car il était l'au­mô­nier des pri­son­niers. L'émi­nent in­tel­lec­tuel sa­vait, dit-on, trou­ver les mots justes pour s'at­ti­rer le res­pect des dé­te­nus.

Un pâ­té de mai­sons en­com­brant

Cher­chant un site pour éle­ver son grand mo­nu­ment à Mgr de Laval, Mgr Tê­tu s'ar­rê­ta fi­na­le­ment sur un en­droit qui do­mi­nait la côte de la Mon­tagne, entre le pa­lais ar­chi­épis­co­pal et le bu­reau de poste. « Mais il s'y trouve plu­sieurs mai­sons », pro­tes­ta-t-on. « On les dé­mo­li­ra ! » ré­pli­quait Mgr Tê­tu. Ce qui ne se fe­ra point sans sou­le­ver de la contro­verse, car beau­coup de Qué­bé­cois étaient sen­ti­men­ta­le­ment at­ta­chés à ces mai­sons pour di­verses rai­sons.

Le mo­nu­ment de Mgr de Laval, peu de temps après son

inau­gu­ra­tion.

Mgr Hen­ri Tê­tu

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.