Croi­sière sur le Da­nube

Luxe, in­ti­mi­té… et pay­sages de rêve

Prestige - - Sommaire - Vue pa­no­ra­mique de Bu­da­pest, en Hon­grie.

Faire un voyage tout en len­teur au fil de l’eau, na­vi­guer au coeur de ma­gni­fiques pay­sages émaillés de pe­tites villes mé­dié­vales, de châ­teaux et de for­te­resses… et faire un saut dans les grandes ca­pi­tales pour y cô­toyer l’his­toire et la culture, et ce, sans avoir à faire et à dé­faire la va­lise… Voi­là ce qu’offre la croi­sière sur les fleuves d’Eu­rope. Et lors­qu’il est pos­sible de faire cette croi­sière dans le confort d’un hô­tel flot­tant cinq étoiles, le plai­sir est dou­ble­ment au ren­dez-vous. Nous voi­ci à bord du Sce­nic Jas­per, amar­ré de­vant l’im­mense Par­le­ment de Bu­da­pest, en Hon­grie. Le pe­tit na­vire de 169 pas­sa­gers s’ap­prête à le­ver l’ancre pour une croi­sière de huit jours sur le Da­nube. Il na­vi­gue­ra vers Bra­ti­sla­va, au sud de la Slo­va­quie, puis re­join­dra Dürn­stein, en Basse-Au­triche, Melk, Linz, et ter­mi­ne­ra son par­cours à Vienne.

Dans l’in­ti­mi­té de ce pe­tit na­vire, les pas­sa­gers pro­fitent d’un confort de luxe : chaque ca­bine pro­pose une ter­rasse sur le fleuve et dis­pose d’un ser­vice de ma­jor­dome, ce der­nier étant en poste 24 heures sur 24. Le cham­pagne est dis­po­nible à toute heure, le per­son­nel du na­vire est em­pres­sé et tou­jours sou­riant… Et au­cun sou­ci avec la carte de cré­dit, qui res­te­ra au coffre-fort pour la du­rée du pé­riple, car la croi­sière est en for­mule tout in­clus (ex­cur­sions et pour­boires com­pris).

Bu­da­pest

Pour cette pre­mière jour­née à Bu­da­pest, plu­sieurs choix s’offrent à nous : ac­com­pa­gner un guide lo­cal dans les rues de cette ville, de­ve­nue vé­ri­table ca­pi­tale en 1873, lorsque Bu­da et Óbu­da ont été réunies à Pest par le pont des Chaînes, le pre­mier pont per­ma­nent sur le Da­nube et l’un des plus im­pres­sion­nants; ou s’of­frir une pause dé­tente dans le dé­cor néo­ba­roque des bains de Szé­che­nyi (Bu­da­pest est l’une des plus grandes villes ther­males d’Eu­rope, avec plus d’une tren­taine de bains ); ou en­core, suivre le chef Exe­quiel au grand marché de la ville, où il achè­te­ra les pro­duits lo­caux pour ses créa­tions cu­li­naires.

Les pas­sa­gers du Sce­nic Jas­per sont aus­si libres d’ex­plo­rer la ville à leur guise, avec un GPS spé­cia­le­ment adap­té à l’iti­né­raire, et qui les ra­mè­ne­ra au na­vire sans pro­blème. Et lorsque le na­vire est sur le fleuve, le GPS four­nit de nom­breux ren­sei­gne­ments sur les points d’in­té­rêt : les di­zaines d’écluses à tra­ver­ser, les vil­lages mé­dié­vaux, les for­te­resses…

Bra­ti­sla­va

Au jour 2, nous na­vi­guons en di­rec­tion de Bra­ti­sla­va, ca­pi­tale de la Slo­va­quie de­puis 1993, si­tuée à la fron­tière de l’Au­triche et de la Hon­grie. Le vieux quar­tier se trouve à quelques jets de pierre du quai, où sont amar­rés les ba­teaux de croi­sière. « Au temps du ré­gime com­mu­niste, tout était gris dans la ville, ra­conte notre guide, Lub­ka, en nous dé­si­gnant quelques bâ­ti­ments aus­tères de l’époque. À la fin du ré­gime, en 1989, nous avons ré­no­vé les cours in­té­rieures et peint les mai­sons de cou­leurs gaies. » Au­jourd’hui, le quar­tier fi­gure au pa­tri­moine mon­dial de l’Unesco et il est fré­quen­té par de nom­breux étu­diants, qui viennent voir ses mu­sées et ga­le­ries d’art, et s’at­ta­bler dans ses ca­fés en écou­tant des airs d’ac­cor­déon.

De Dürsn­tein à Melk

Ce qui est in­té­res­sant avec la croi­sière flu­viale (le na­vire se dé­place du­rant la nuit), c’est qu’une sur­prise nous at­tend chaque ma­tin au ré­veil. Quand ce n’est pas un marché ty­pique ou une fête mé­dié­vale, c’est un vil­lage char­mant comme ce­lui de Dürn­stein, au pied d’un châ­teau en ruines où fut em­pri­son­né Richard Coeur de Lion, roi d’An­gle­terre. Ici, le Da­nube coule en la­cet au creux de la val­lée de la Wa­chau, ré­pu­tée pour ses vi­gnobles. Des pas­sa­gers choi­si­ront d’ad­mi­rer le pay­sage à par­tir du pont du na­vire en marche, alors que d’autres rou­le­ront en vé­lo élec­trique sur plus d’une tren­taine de ki­lo­mètres, de­puis Dürsn­tein jus­qu’à Melk, en tra­ver­sant des champs de vigne et de pai­sibles vil­lages vi­ni­coles. Que de bon­heur à rou­ler dans ce ma­gni­fique dé­cor, alors que les pom­miers et les for­sy­thias sont en fleurs, et que le soleil inonde le pay­sage ! La Wa­chau est aus­si connue pour sa cé­lèbre ab­baye de Melk, qui n’en fi­nit plus de dé­ployer ses tré­sors de l’époque im­pé­riale et ba­roque. Ima­gi­nez ! Seule­ment 30 moines bé­né­dic­tins vivent dans cette ab­baye, qui compte 300 pièces !

Linz

À Linz (ville na­tale d’Adolf Hit­ler), nous quit­te­rons les rives du Da­nube et rou­le­rons dans la campagne pour al­ler à la ren­contre d’illustres per­son­nages. Les pas­sa­gers au­ront le choix de se rendre à Salz­bourg, en Au­triche, ville na­tale de Mo­zart, ou en­core, de mar­cher sur les pas du peintre ex­pres­sion­niste Egon Schiele (contemporain de Gus­tav Klimt) dans la pe­tite ville de Ces­ky Krum­lov, en Ré­pu­blique tchèque. Cette pe­tite ville mé­dié­vale, ins­crite au pa­tri­moine de l’Unesco, est vrai­ment choyée par la nature : elle est construite dans un méandre en S de la Vl­ta­va et est sur­mon­tée de deux pics ro­cheux. Un vé­ri­table dé­cor de carte pos­tale ! Et comme toute ville mé­dié­vale qui se res­pecte, elle est do­mi­née d’un im­mense châ­teau que nous re­join­drons par ses pe­tites rues étroites bor­dées de belles de­van­tures go­thiques, Re­nais­sance et ba­roques, qui abritent ca­fés et bou­tiques.

Le Par­le­ment de Bu­da­pest

Pay­sage féé­rique sur le bord du Da­nube

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.