Lin­kedIn et com­pa­gnie

Prestige - - Affaires -

In­té­res­sée par la ques­tion du dé­ve­lop­pe­ment des af­faires et des médias so­ciaux, la for­ma­trice et consul­tante So­nia Bou­chard sug­gère pré­ci­sé­ment une com­bi­nai­son des ré­seau­tages tra­di­tion­nel et vir­tuel. Une pré­sence sur Lin­kedIn et sur Fa­ce­book consti­tue la base. Pour le ré­fé­ren­ce­ment, Google Plus est éga­le­ment à in­clure dans la stra­té­gie.

« La clé du suc­cès ré­side ici dans la per­ti­nence des conte­nus que l’on dif­fuse, dans la constance et dans la pa­tience dont on fait preuve. Il ne faut sur­tout pas croire que les ré­seaux so­ciaux ont l’ef­fet d’un coup de ba­guette ma­gique. On s’y bâ­tit une vi­si­bi­li­té, une no­to­rié­té, puis les gens fi­nissent par ve­nir à nous plu­tôt que l’in­verse. »

Après avoir ac­cep­té la de­mande d’une per­sonne qu’on ne connaît pas, le contact doit être pour­sui­vi, car c’est à ce mo­ment que la par­tie com­mence. « Pour ma part, je cherche à sa­voir ce qui a mo­ti­vé la de­mande et j’in­vite la per­sonne à me par­ler d’elle. Si c’est po­si­tif, on peut dé­vir­tua­li­ser, se ren­con­trer et faire des af­faires », ex­plique Mme Bou­chard.

Évi­ter le JE-ME-MOI

Qu’il s’agisse de réseautage d’af­faires en ligne ou hors ligne, tous les spé­cia­listes s’en­tendent sur une chose : un en­tre­pre­neur au­ra de meilleures chances de réus­site si, avant de se pro­mou­voir, il s’in­té­resse d’abord aux autres. Le réseautage doit se faire pour les bonnes rai­sons et non pour se mettre à l’avant­plan et mous­ser ses ventes.

La Fi­nan­cière Sun Life dé­fi­nit d’ailleurs l’art du réseautage da­van­tage comme une ma­nière d’être que comme un ob­jec­tif de ren­de­ment. Il consiste en une ha­bi­le­té à en­tre­te­nir, à long terme, des liens à va­leur ajou­tée avec des gens par des conseils, de l’écoute, une vo­lon­té de mieux connaître les per­sonnes et d’en­cou­ra­ger la créa­tion de re­la­tions entre elles.

Bien en­ten­du, le réseautage d’af­faires peut s’ap­prendre et se dé­ve­lop­per. Une mul­ti­tude d’ou­tils et de res­sources – livres, Web, for­ma­tions di­verses, ate­liers, confé­rences – s’offre aux en­tre­pre­neurs à la re­cherche de trucs et as­tuces pour s’ap­pro­prier et ex­ploi­ter au maxi­mum le po­ten­tiel que re­cèle ce le­vier ex­cep­tion­nel.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.