L’ar­gent est confir­mé, mais l’échéan­cier se fait at­tendre

Bud­get pro­vin­cial 2018

Progrès Saint-Leonard - - LA UNE - STEVE CA­RON steve.ca­ron@tc.tc

TRANS­PORT. Dans son der­nier bud­get, Qué­bec pré­voit des sommes pour le pro­lon­ge­ment de la ligne bleue, mais ne pré­cise tou­jours pas d’échéan­cier. À Saint-Léo­nard, où plu­sieurs nou­velles sta­tions sont pré­vues, on s’im­pa­tiente.

« On a pré­cé­dem­ment par­lé de 2021 pour le dé­but des tra­vaux et là il n’y a au­cune men­tion dans le bud­get du mi­nistre Lei­tao pour le pro­lon­ge­ment de la ligne bleue, seule­ment un mon­tant. Mon en­thou­siasme est re­froi­di. On avance et re­cule en même temps », es­time le conseiller mu­ni­ci­pal Do­mi­nic Per­ri.

L’élu de l’ar­ron­dis­se­ment de Saint-Léo­nard au­rait ai­mé voir un échéan­cier de réa­li­sa­tion dans le bud­get.

La mul­ti­pli­ca­tion des an­nonces dans ce dos­sier ali­mente le « cy­nisme des gens » et il faut pas­ser de la pa­role aux actes, croit M. Per­ri.

Dans son der­nier bud­get, le mi­nistre des Fi­nances chiffre le coût du pro­lon­ge­ment du mé­tro de la ligne bleue à 3,9 G$, mais ne pré­cise au­cun échéan­cier ni le par­tage des dé­penses entre les trois pa­liers de gou­ver­ne­ment.

Le pro­jet pré­voit la construc­tion de cinq sta­tions vers l’Est, jus­qu’à l’ar­ron­dis­se­ment d’An­jou, pour un ajout de 5,8 ki­lo­mètres sup­plé­men­taires.

La men­tion noir sur blanc au pré­sent bud­get du Par­ti li­bé­ral du Qué­bec confirme que le pro­lon­ge­ment se réa­li­se­ra, se­lon la dé­pu­tée de Jeanne-Mance – Vi­ger Fi­lo­me­na Ro­ti­ro­ti.

Le pro­jet est pas­sé de la phase « étude » à la phase de pla­ni­fi­ca­tion et le gou­ver­ne­ment pro­vi­sionne les fonds né­ces­saires dans le Plan qué­bé­cois des in­fra­struc­tures (PQI).

«Nous au­rons l’oc­ca­sion de connaître tous les dé­tails lors d’une an­nonce très pro­chai­ne­ment », avance Mme Ro­ti­ro­ti.

Pour s’as­su­rer que le pro­lon­ge­ment de la ligne bleue aille de l’avant, la Chambre de com­merce de l’est de Mont­réal (CCEM) de­mande à tous les par­tis po­li­tiques pro­vin­ciaux de se pro­non­cer clai­re­ment quant à la pour­suite du pro­jet si leur for­ma­tion po­li­tique est por­tée au pou­voir le 1er oc­tobre pro­chain.

Le dos­sier est trop im­por­tant pour l’est de Mont­réal pour vivre de nou­velles dé­cep­tions, sou­ligne pour sa part Ch­ris­tine Fré­chette, pré­si­dente-di­rec­trice gé­né­rale de la CCEM. « Le pro­jet lè­ve­ra un obs­tacle im­por­tant à notre dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique en amé­lio­rant la mo­bi­li­té de la main-d’oeuvre, ce qui est une pré­oc­cu­pa­tion im­por­tante des en­tre­prises de l’est de l’île. »

(Pho­to TC Me­dia – Ar­chives)

Les tra­vaux du pro­lon­ge­ment de la ligne bleue sont chif­frés à 3,9 G$ dans le der­nier bud­get du mi­nistre Lei­tao, mais le do­cu­ment ne fait au­cune men­tion des échéan­ciers ni du par­tage des dé­penses entre les trois pa­liers de gou­ver­ne­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.