Une grande fête de la Ré­pu­blique italienne

Progrès Saint-Leonard - - LA UNE - FA­BRI­ZIO INTRAVAIA fa­bri­zio.intravaia@tc.tc

ÉVÈ­NE­MENT. La Place Bell de La­val, pleine d’en­thou­siasme et de dra­peaux tri­co­lores, a été le cadre le 27 mai der­nier de ce qui pas­se­ra à l’his­toire comme la plus grande Fête de la Ré­pu­blique Italienne à l’étran­ger.

Le Consul Gé­né­ral d’Ita­lie à Mon­tréal, Mar­co-Ric­car­do Rus­co­ni, a or­ga­ni­sé l’évè­ne­ment en col­la­bo­ra­tion avec de nom­breux par­te­naires ins­ti­tu­tion­nels comme comme l’Is­ti­tu­to Ita­lia­no di Cul­tu­ra di Mon­tréal, il Co­mites, il Con­gres­so Na­zio­nale de­gli Ita­lo-Ca­na­de­si, Re­gione Qué­bec, la Ca­me­ra di Com­mer­cio Ita­lia­na in Ca­na­da et plu­sieurs spon­sors.

Di­ver­tis­se­ments, dé­bats, spec­tacles et une ré­cep­tion avec des pro­duits stric­te­ment « Made In Ita­ly» ont ac­com­pa­gné le pu­blic jus­qu’au mo­ment le plus at­ten­du des 10000 spec­ta­teurs: Le concert de Clau­dio Baglioni, avec sa mu­sique in­tem­po­relle, son pro­fes­sion­na­lisme et sa classe, qui ont en­flam­mé le coeurs de per­sonnes pré­sentes.

Bien sûr, la par­tie pro­to­co­laire pré­cé­dée des hymnes na­tio­naux ita­liens et ca­na­diens ne pou­vait pas man­quer. Clau­dio Taf­fu­ri, Am­bas­sa­deur d’Ita­lie à Ot­ta­wa, dans son mes­sage d’ac­cueil, s’est de­man­dé avec hu­mour face à tant d’Ita­liens « qui res­tait-il en Ita­lie ? ». Il a ajou­té en­suite « C’est une fan­tas­tique et belle soi­rée. C’est un grand plai­sir d’être ici pour cé­lé­brer notre fête na­tio­nale avec les Ita­liens de Mon­tréal, avec les amis qué­bé­cois et un grand ar­tiste, un «Maes­tro» de la mu­sique italienne dont les chan­sons nous in­vite à tou­jours re­gar­der vers l’avant avec optimisme. »

La pa­role est en­suite al­lée au Consul Rus­co­ni. Il l’avait pro­mis lors de la der­nière Fête de la Ré­pu­blique, en 2017, après le concert d’An­to­nel­lo Ven­dit­ti au Stade Sa­pu­to de­vant plus de 5000 per­sonnes : « Nous au­rons une fête en­core plus grande », et ce fut le cas !

« La décision de mettre en place un évè­ne­ment de grande im­por­tance nous a été ins­pi­rée par le prin­cipe d’in­clu­sion et d’ou­ver­ture, car la Fête de la Ré­pu­blique est la cé­lé­bra­tion de l’Ita­lie et des Ita­liens, de ceux qui y vivent et de ceux qui vivent à l’étran­ger, de ceux qui vivent dans nos com­mu­nau­tés et qui contri­buent au dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et cultu­rel du pays où ils se sont ins­tal­lés, comme le Ca­na­da, le Qué­bec, Mon­tréal et La­val » a dé­cla­ré le Consul.

L’es­prit d’ini­tia­tive de la com­mu­nau­té italienne, sa ca­pa­ci­té, son éner­gie, sont un atout fon­da­men­tal pour le Qué­bec » Mar­co-Ric­car­do Rus­co­ni

« Je veux me sou­ve­nir – a ex­pli­qué le Consul – du mes­sage que le Pré­sident Mat­ta­rel­la nous a don­né il y a un an à l’oc­ca­sion de sa vi­site à Mon­tréal : « Les Ita­liens qui ont émi­gré ici ont fait face à l’in­con­nu, ils ont tra­vaillé fort, ils ont fait de grands sa­cri­fices, mais ont construit un ave­nir pour eux-mêmes et leur fa­mille avec une grande té­na­ci­té. Leurs en­fants et leurs pe­tits-en­fants sont main­te­nant fiers d’être Ca­na­diens et tou­jours li­vés à la cul­ture et à l’Ita­lie par une grande af­fec­tion. Vous avez contri­bué à rendre ce pays et cette pro­vince pros­pères et im­por­tants. Vous avez conso­li­dé l’ami­tié entre le Ca­na­da et l’Ita­lie. Mer­ci. »

Après avoir sou­li­gné les liens étroits et la co­opé­ra­tion de plus en plus pro­met­teuse dans tous les do­maines tant pour l’Ita­lie que pour le Qué­bec, le Consul Rus­co­ni, afin de faire ré­fé­rence au concert, de sa­luer le pu­blic et d’ap­por­ter un mes­sage d’es­poir pour le futur, a ci­té une phrase d’un des suc­cès de Clau­dio Baglioni : « En che­min vous ver­rez… afin que de­main soit meilleur ».

En der­nier lieu, avant le concert, le Pre­mier mi­nistre du Qué­bec Phi­lippe Couillard s’est ex­pri­mé : « Au nom de tout le Qué­bec, je tiens à sa­luer les mil­liers de Ca­na­diens et de Qué­be­cois et à vous sou­hai­ter une ma­gni­fique Fête na­tio­nale italienne. Je ré­itère notre ami­tié et sur­tout notre re­con­nais­sance pour votre im­mense contri­bu­tion au dé­ve­lop­pe­ment du Qué­bec.

Vous ren­du notre vie meilleure – a pour­sui­vi le Pre­mier mi­nistre sa­lué par les dra­peaux ita­liens – avec votre ac­cent, votre tra­vail, vos en­tre­prises, votre joie de vivre, votre cui­sine, votre vin, votre riche pa­tri­moine cultu­rel et votre mu­sique. Vous êtes en­ra­ci­nés dans dif­fé­rents ar­ron­dis­se­ments de Mon­tréal, de La­val et par­tout au Qué­bec. Vous êtes un mo­dèle de créa­ti­vi­té et d’in­clu­sion, un beau mo­dèle pour les im­mi­grants. Mer­ci d’être ce mo­dèle. Je tiens à vous dire avec beau­coup d’af­fec­tion: Gra­zie mille, pour le don de votre pré­sence par­mi nous au Qué­bec ! »

(Pho­to Van­da D’Alon­zo)

Au centre, le Pre­mier mi­nistre du Qué­bec Phi­lippe Couillard et le Consul gé­né­ral d’Ita­lie à Mon­tréal Mar­co-Ric­car­do Rus­co­ni avec son épouse Mi­che­la. A cô­té de M. Coul­liard, Fi­lo­me­na Ro­ti­ro­ti, dé­pu­tée de Jeanne-Mance-Vi­ger

(Pho­to Van­da D’Alon­zo)

Un mo­ment de la fête de la Ré­pu­blique à la Place Bell de La­val qui a vu la pré­sence de 10 000 per­sonnes

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.