Comment soi­gner une gas­tro-en­té­rite ?

Québec Science - - ENTREVUE - M.G.

D’abord, de grâce, res­tez chez vous pour vous soi­gner ! Sur­tout qu’on sait main­te­nant que les no­ro­vi­rus, res­pon­sables d’au moins la moi­tié des cas de gas­tro, peuvent se pro­pa­ger par voie aé­rienne sur plu­sieurs mètres, se­lon une étude de cher­cheurs de l’Uni­ver­si­té La­val pu­bliée dans Cli­ni­cal In­fec­tious Di­seases, en 2015. On croyait au­pa­ra­vant que la trans­mis­sion se fai­sait uni­que­ment par voie oro-fé­cale.

Le plus im­por­tant est de de­meu­rer bien hy­dra­té quand les diar­rhées ou les vo­mis­se­ments vous mènent la vie dure. L’idéal, pour les en­fants comme pour les adultes, est de boire des so­lu­tions de ré­hy­dra­ta­tion ven­dues en phar­ma­cie, qui four­nissent la bonne pro­por­tion de sels mi­né­raux pour ré­cu­pé­rer. D’ailleurs, lais­sez tom­ber les soupes pou­let et nouilles du com­merce, beau­coup trop sa­lées : elles déshy­dratent.

Faut-il s’abs­te­nir de man­ger jus­qu’à ce que le mal passe ? C’est un mythe. L’ali­men­ta­tion contri­bue à la gué­ri­son, à condi­tion de choi­sir de bons ali­ments, comme des pâtes, du riz, de la viande maigre ou du pois­son, des lé­gumes cuits et des oeufs. Ou­bliez les ali­ments très su­crés ou très gras.

Et après, il faut être pa­tient, car au­cun mé­di­ca­ment n’est en­core dis­po­nible pour vaincre ce mal que tous craignent comme la peste. Mais la re­cherche pour­rait se trou­ver ac­cé­lé­rée, car, de­puis peu, on ar­rive à cul­ti­ver des no­ro­vi­rus hu­mains en la­bo­ra­toire (grâce à des bac­té­ries), alors qu’au­pa­ra­vant, pour les étu­dier, il fal­lait pro­vo­quer l’in­fec­tion chez des vo­lon­taires. (Quoi ? Des vo­lon­taires ?)

Cô­té mé­di­ca­ment, le fa­vi­pi­ra­vir sus­cite de l’es­poir. Pré­sen­te­ment tes­té pour contrer l’in­fluen­za, cet an­ti­vi­ral se­rait aus­si ef­fi­cace chez la sou­ris af­fli­gée d’une in­fec­tion à no­ro­vi­rus, se­lon des ob­ser­va­tions faites par des cher­cheurs bri­tan­niques en 2014. Il ar­ri­ve­rait aus­si à contre­car­rer la ré­pli­ca­tion des no­ro­vi­rus hu- mains culti­vés en la­bo­ra­toire, mais au­cune étude n’a en­core dé­mon­tré son ef­fi­ca­ci­té sur les ma­lades en chair et en os. Ce­pen­dant, il y a d’autres ave­nues. « Des vac­cins sont à l’étude et dé­montrent une cer­taine ef­fi­ca­ci­té, in­dique Ian Good­fel­low, chef de la di­vi­sion vi­ro­lo­gie au dé­par­te­ment de pa­tho­lo­gie de l’uni­ver­si­té de Cam­bridge, au Royaume-Uni. Éga­le­ment, la mo­lé­cule CMX521 est en es­sai cli­nique de phase 1 pour le trai­te­ment des no­ro­vi­rus. » Al­lez, te­nez bon !

In­fo-San­té pro­pose une re­cette de bois­son de ré­hy­dra­ta­tion, si une vi­rée à la phar­ma­cie du coin vous semble ris­quée. Res­pec­tez le do­sage à la lettre.

360 ml de jus d’orange pur 600 ml d’eau bouillie re­froi­die 1/2 c. à thé de sel

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.