Tech­no­pop

Québec Science - - SOMMAIRE - Par Ca­the­rine Ma­thys

Même s’il semble ar­chaïque, le té­lé­co­pieur reste une ma­chine très po­pu­laire. On trouve en­core 45 mil­lions de ces ap­pa­reils dans le monde, ron­ron­nant dans les bu­reaux de ban­quiers, d’avo­cats et, bien en­ten­du, dans les hô­pi­taux. Au Ca­na­da, les deux tiers des pro­fes­sion­nels de la san­té y ont re­cours, se­lon un son­dage de TELUS Health en 2017.

Le pro­blème, c’est que la tech­no­lo­gie n’a pas évo­lué en 30 ans et qu’elle est as­sez simple à pi­ra­ter. Des ex­perts en cy­ber­sé­cu­ri­té de l’en­tre­prise Check Point l’ont dé­mon­tré à l’aide d’une im­pri­mante mul­ti­fonc­tion qui est re­liée tant à une ligne té­lé­pho­nique qu’au ré­seau de l’en­tre­prise.

Un simple nu­mé­ro de té­lé­co­pieur a suf­fi pour ex­ploi­ter les failles de la tech­no­lo­gie désuète. Les ex­perts ont en­voyé une image conte­nant un ma­li­ciel (comme un ran­çon­gi­ciel) par fax. La ma­chine a dé­co­dé et conser­vé le ma­li­ciel dans sa mé­moire pour en­suite conta­mi­ner le ré­seau in­terne de l’en­tre­prise. Dé­voi­lée lors de la con­fé­rence Def Con à Las Ve­gas, en août der­nier, cette ex­pé­rience illustre bien l’ab­sence de me­sures de pro­tec­tion in­té­grée dans les té­lé­co­pieurs, ce qui est pour le moins aber­rant en cette ère de com­mu­ni­ca­tions cryp­tées. Et pour­tant, la té­lé­co­pie conserve la ré­pu­ta­tion sur­faite d’être un mode de com­mu­ni­ca­tion plus sé­cu­ri­taire que le cour­riel (c’est d’ailleurs ce qui as­sure sa sur­vie).

Mais le pro­blème n’est pas que dans la concep­tion; il est aus­si dans l’uti­li­sa­tion de l’ap­pa­reil. Le film Fal­ling Through the Cracks: Greg’s Sto­ry ra­conte l’his­toire de l’Al­ber­tain Greg Price mort à 31 ans d’un can­cer des tes­ti­cules après d’in­ter­mi­nables dé­lais ad­mi­nis­tra­tifs où l’on pointe du doigt, entre autres, l’in­ef­fi­ca­ci­té du té­lé­co­pieur.

De­vrait-on ces­ser d’uti­li­ser le fax ? Ce se­rait sans doute la seule ma­nière de le rendre plus sé­cu­ri­taire. Si cette so­lu­tion semble trop ra­di­cale, on peut com­men­cer par iso­ler le té­lé­co­pieur du reste du ré­seau in­terne; ce se­rait dé­jà ça de ga­gné. En­suite, il fau­drait s’as­su­rer que les té­lé­co­pies se rendent au bon des­ti­na­taire. Ce qui nous ren­voie, vous en convien­drez, à notre pre­mière ques­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.