Les mal­frats les plus idiots au monde

Cette an­née, des bi­joux, des gad­gets, des ci­ga­rettes – et un té­lé­vi­seur gra­tuit – ont at­ti­sé la convoi­tise des…

Sélection - - Sommaire - ILLUS­TRA­TIONS DE KIRS­TEN ULVE

Cette an­née, des bi­joux, des gad­gets, des ci­ga­rettes – et un té­lé­vi­seur gra­tuit – ont at­ti­sé leur convoi­tise.

Moins cher que gra­tuit

Au prin­temps 2017, des vo­leurs mal in­for­més sont en­trés par ef­frac­tion dans un ma­ga­sin après sa fer­me­ture, à Zeist, aux Pays-Bas, et se sont en­fuis avec un té­lé­vi­seur. Ils igno­raient ma­ni­fes­te­ment qu’ils étaient en­trés dans un « marché gra­tuit ». Pour cou­ron­ner le tout, le té­lé­vi­seur vo­lé était hors d’usage! Les mal­fai­teurs n’ont pas été re­trou­vés.

Miroir, ô miroir...

Se croyant à l’abri des re­gards, un bar­bu de 26 ans a dé­ro­bé des écou­teurs dans le rayon des ap­pa­reils élec­tro­niques d’un ma­ga­sin, puis il est en­tré dans une ca­bine d’es­sayage et les a four­rés dans sa poche. Tout se se­rait bien pas­sé s’il n’avait fait preuve de co­quet­te­rie ! En quit­tant la ca­bine, il s’est re­gar­dé dans une glace et, aus­si in­croyable que ce­la puisse pa­raître, a com­men­cé à s’in­quié-

ter de l’ap­pa­rence de sa barbe. Il a donc sai­si un ra­soir élec­trique sur une éta­gère et l’a ra­pi­de­ment taillée. Les em­ployés du ma­ga­sin de Van­taa, en Fin­lande, ont re­mar­qué son étrange ma­nège et l’in­di­vi­du a été in­ter­cep­té alors qu’il ten­tait de sor­tir. Les écou­teurs ont été dé­cou­verts dans sa poche. L’homme a été in­cul­pé de vol à l’éta­lage et crime contre la pro­prié­té. Le ra­soir uti­li­sé ne pou­vait en ef­fet plus être ven­du.

Hon­ni soit qui malle y pense

Les ef­fets per­son­nels des pas­sa­gers de bus à des­ti­na­tion de l’aé­ro­port de Beau­vais, en ré­gion pa­ri­sienne, étaient ré­gu­liè­re­ment vo­lés. La po­lice était dé­rou­tée. Quand et comment un vo­leur pou­vait-il s’in­tro­duire dans la soute, dé­ro­ber des biens dans les va­lises et en res­sor­tir sans être vu ? Jus­qu’à ce qu’un chauf­feur avi­sé re­marque un pas­sa­ger mu­ni d’un sac à dos et d’une énorme va­lise ren­fer­mant quelque chose qui bou­geait ! Il a aler­té les po­li­ciers qui ont ar­rê­té l’homme à l’aé­ro­port. Ils ont dé­cou­vert que son sac à dos conte­nait des or­di­na­teurs por­tables, de l’ar­gent et des ob­jets de va­leur, et sa va­lise, un « in­di­vi­du re­cro­que­villé sur lui-même ».

L’es­cro­que­rie était élu­ci­dée. Une fois dans la soute à ba­gages, l’homme sor­tait de la va­lise, s’em­pa­rait de tout ce qu’il pou­vait, et rem­plis­sait le sac à dos. Il re­tour­nait en­suite se lo­ver dans sa ca­chette avant l’ar­ri­vée à l’aé­ro­port. En oc­tobre 2017, le vo­leur et son com­plice ont été res­pec­ti­ve­ment condam­nés à 8 et 12 mois de pri­son.

Bien orien­tés

Après avoir dé­va­li­sé une bi­jou­te­rie, les vo­leurs au­raient pu dis­pa­raître sans lais­ser de trace s’ils n’avaient pas com­mis une suite d’er­reurs gros­sières. Tout d’abord, lorsque la po­lice de Lei­ces­ter, en An­gle­terre, a dé­cou­vert la voi­ture qu’ils avaient uti­li­sée pour prendre la fuite, elle y a trou­vé le sys­tème GPS des

voyous, qui in­di­quait leur des­ti­na­tion. Plus stu­pide en­core, l’un d’eux y avait lais­sé son adresse. Les trois jeunes vo­leurs ont été condam­nés à un to­tal de 21 ans de pri­son.

En roue libre

Un vo­leur a mal ju­gé la vi­tesse d’ou­ver­ture des portes au­to­ma­tiques d’un su­per­mar­ché dans la petite ville d’Ha­lik­ko, en Fin­lande. Après une sé­rie de lar­cins, il a dé­ro­bé un vé­lo et ten­té de s’en­fuir ra­pi­de­ment. Dans sa hâte, il a fon­cé droit vers les portes cou­lis­santes en verre... qui ne se sont pas ou­vertes as­sez vite à son ap­proche. L’agent de sé­cu­ri­té n’a eu qu’à le cueillir comme un fruit mûr.

Écran de fu­mée

Pour pi­quer des ci­ga­rettes, trois vo­leurs ont fra­cas­sé la porte vi­trée d’un su­per­mar­ché ru­ral de Gies­sen­burg, aux PaysBas. Ils se sont di­ri­gés vers le comptoir du cais­sier, et l’un d’eux a bon­di par-des­sus pour vo­ler des ci­ga­rettes qui se trou­vaient der­rière. Mal­heu­reu­se­ment pour eux, ils ont dé­clen­ché par mé­garde l’ap­pa­reil fu­mi­gène de sé­cu­ri­té du ma­ga­sin, et se sont fait en­fu­mer. Com­pre­nant que la po­lice avait été aler­tée, ils ont fui les mains vides.

Ven­dre­di noir

Un ven­dre­di 13, deux hommes mas­qués ont dé­ci­dé de cam­brio­ler une bi­jou­te­rie en ban­lieue de Stock­holm, en Suède. Mais ce n’était pas leur jour de chance. Ces ama­teurs ont rem­pli un sac de bi­joux vo­lés, mais le scoo­ter qui de­vait leur per­mettre de prendre la fuite n’a pas dé­mar­ré. Pire en­core : le sac conte­nant leur bu­tin était trop en­com­brant. Les deux fi­lous ont été ar­rê­tés à quelques mètres de là.

Les yeux plus gros que le ventre

Vous êtes-vous dé­jà de­man­dé si vous pou­viez sou­le­ver un sac conte­nant 20 000 ci­ga­rettes ? Eh bien… après avoir rem­pli leur sac d’en­vi­ron 1000 pa­quets de ci­ga­rettes, trois vo­leurs ont été in­ca­pables de par­tir avec leur bu­tin, ni même de le dé­pla­cer de l’autre cô­té du comptoir ou hors du ma­ga­sin : c’était beau­coup trop lourd. La po­lice est ar­ri­vée dans ce su­per­mar­ché des Mid­lands, en An­gle­terre, alors que les hommes s’en­fuyaient – les mains vides. Comme a plus tard com­men­té le juge pré­si­dant à leur pro­cès : « Votre avi­di­té vous a per­dus. » Les vo­leurs ont été condam­nés à un to­tal de 14 ans de pri­son.

Pas­ser par la case dé­part

Tard dans la nuit, à l’au­tomne 2017, une pa­trouille de po­lice de Flens­burg, en Al­le­magne, a re­mar­qué un jeune homme au com­por­te­ment étrange. Les agents l’ont abor­dé et, en vé­ri­fiant son nom dans les fi­chiers de po­lice, ont dé­cou­vert qu’il était vi­sé par trois man­dats d’ar­rêt dif­fé­rents. Plu­tôt que de res­ter là et d’af­fron­ter le sort, l’homme de 24 ans a pris la fuite, sau­té dans une voi­ture, et or­don­né au conduc­teur d’« ap­puyer sur le cham­pi­gnon ». Mais il était en­tré dans une voi­ture de po­lice ba­na­li­sée et, si les oc­cu­pants ont ap­puyé sur le cham­pi­gnon, c’était pour le conduire au trou.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.