monde de la mé­de­cine

Sélection - - Santé - PAR SA­MAN­THA RIDEOUT

La ré­ac­tion au stress in­flue plus tard sur la san­té

Sa­voir « lâ­cher prise » plu­tôt que d’en­tre­te­nir des sen­ti­ments né­ga­tifs face aux évé­ne­ments stres­sants du quo­ti­dien contri­bue à une meilleure san­té à long terme. C’est ce que dé­montre une étude pu­bliée dans Psy­cho­lo­gi­cal Science qui a re­cen­sé les émo­tions des par­ti­ci­pants pen­dant une se­maine, puis vé­ri­fié leur état de san­té 10 ans plus tard. Quel que soit le nombre de fac­teurs stres­sants et l’in­ten­si­té de la ré­ponse émo­tion­nelle spon­ta­née, ceux qui avaient ou­blié les sen­ti­ments né­ga­tifs le len­de­main souf­fraient plus ra­re­ment de li­mi­ta­tions fonc­tion­nelles ou de ma­la­dies chro­niques.

Une seule com­mo­tion aug­mente le risque de dé­mence

D’après une étude de co­horte por­tant sur plus de 2,5 mil­lions de Da­nois, les su­jets ayant su­bi un trau­ma­tisme cra­nio­cé­ré­bral (TCC) risquent da­van­tage de souf­frir de dé­mence. Mais si ce risque aug­mente avec le nombre de TCC, il suf­fit d’un in­ci­dent mi­neur (une com­mo­tion) pour qu’il ex­cède de 17 % ce­lui de ceux qui n’ont ja­mais su­bi de trau­ma­tisme. Ne vous in­quié­tez pas, même si vous avez eu une com­mo­tion, le risque de souf­frir de dé­mence reste mi­nime. Ap­pre­nez plu­tôt à gé­rer d’autres fac­teurs de risque connus comme le ta­bac, l’al­cool et l’hy­per­ten­sion.

Un mal de ventre peut ca­cher une mé­nin­go­coc­cie

Un pa­tient qui se pré­sente à l’hô­pi­tal avec une forte fièvre, des vo­mis­se­ments et une rai­deur dans la nuque su­bi­ra le plus sou­vent un test pour une mé­nin­go­coc­cie, une in­fec­tion sus­cep­tible de cau­ser une mé­nin­gite qui peut être fa­tale si elle n’est pas ra­pi­de­ment soi­gnée. S’il souffre aus­si de maux de ventre, on pour­rait d’abord re­cher­cher d’autres causes – gas­troen­té­rite, ap­pen­di­cite, etc. Ce­pen­dant, mé­de­cins et pa­tients doivent être in­for­més qu’une souche de mé­nin­go­coques du groupe W est en pleine ex­pan­sion et cause entre autres des dou­leurs ab­do­mi­nales.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.