KEITH MOON – UN AC­CI­DENT BÊTE

Summum - - COMPIL -

Le bat­teur de la for­ma­tion The Who, ac­cu­sé d’avoir tué son ami et garde du corps Neil Bo­land, a été fi­na­le­ment blan­chi de toute res­pon­sa­bi­li­té après que le mé­de­cin lé­giste dé­cla­ra que la mort du cos­taud bon­homme était due à un ac­ci­dent de voi­ture.

Le 4 jan­vier 1970, à la sor­tie du pub du Red Lion dans la ville d’hat­field, l’ex­cen­trique Moon com­plè­te­ment ivre (pour faire chan­ge­ment!) au­rait es­sayé d’échap­per à des skin­heads et des fans en fo­lie qui s’at­ta­quaient à sa Bent­ley. En deux temps trois mou­ve­ments, le garde du corps se se­rait re­trou­vé su­bi­te­ment sous les roues de l’au­to de Moon.

Quelques an­nées après le dé­cès de son père, la fille de Bo­land au­rait ten­té de prendre la dé­fense à nouveau de Keith Moon, en es­sayant de prou­ver que le mu­si­cien n’était pas au vo­lant de la voi­ture.

Bi­zarre… comme quoi, les doutes ont per­du­ré…

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.