STORMI MI­CHELLE

Summum - - SOMMAIRE -

At­ten­tion, cette de­moi­selle n’est pas qu’une simple femme au corps su­blime. Non! Stormi est do­tée d’une gran­deur d’âme et d’un amour pour la connais­sance et l’in­tel­li­gence. As­su­rez-vous de sa­voir quoi dire pour lui plaire, sans quoi vous ne pour­rez ja­mais at­ti­rer son at­ten­tion!

BONJOUR STORMI, COM­MENT VAS-TU?

Bonjour à vous! Très bien. Je suis très gâ­tée par la vie ces der­niers temps; je n’ai pas à me plaindre!

ON EST VRAI­MENT HO­NO­RÉS DE PU­BLIER TES PHOTOS DANS NOTRE ÉDI­TION DE NO­VEMBRE. QU’EST-CE QUE ÇA TE FAIT DE SA­VOIR QUE TES PHOTOS SE­RONT VUES PAR DES MIL­LIERS DE QUÉ­BÉ­COIS?

Je suis éga­le­ment ho­no­rée et très ex­ci­tée de sa­voir que je suis un bon fit pour votre ma­ga­zine. Vous avez l’ha­bi­tude de pro­po­ser de si belles femmes et, pour moi, d’en faire par­tie, c’est comme un énorme trai­te­ment de fa­veur.

DIS M’EN PLUS SUR TOI. QUI ES-TU? QU’AIMES-TU?

Je suis une per­sonne as­sez humble et dé­con­trac­tée dans la vie. J’aime beau­coup pas­ser du temps à l’ex­té­rieur pour prendre un peu de so­leil!

QUELS SONT TES PASSE-TEMPS?

J’ai plu­sieurs passe-temps, en fait. Tout ce qui se pratique à l’ex­té­rieur, sur l’eau ou sur une mo­to­ma­rine.

QUAND AS-TU DÉ­BU­TÉ TA CAR­RIÈRE DE MAN­NE­QUIN?

J’ai com­men­cé à faire du mo­de­ling en 2009 en par­ti­ci­pant à des com­pé­ti­tions de bi­ki­ni pour des en­tre­prises lo­cales de ma ré­gion.

EST-CE QUE LES RÉSEAUX SO­CIAUX SONT IM­POR­TANTS POUR TOI?

Je suis as­sez neutre quant aux réseaux so­ciaux puis­qu’il y a des li­mites. J’aime beau­coup les réseaux so­ciaux parce qu’ils sont bons pour le tra­vail et pour ren­con­trer de nou­velles per­sonnes. Mais je dé­teste quand les gens portent des ju­ge­ments en fonc­tion d’une page in­ter­net ou que les hommes es­saient sans cesse d’avoir une date avec moi ou toutes les femmes du Net. Se­lon moi, les mé­diaux so­ciaux nuisent aux re­la­tions in­ter­per­son­nelles.

QU’EST-CE QU’ON SE­RAIT SUR­PRIS D’AP­PRENDRE SUR TOI.

J’ai une ob­ses­sion pour les ba­teaux à mo­teur et je suis en pro­ces­sus pour ob­te­nir mon per­mis de ca­pi­taine.

TOUS CEUX QUI VONT VOIR TES PHOTOS NE VEULENT SA­VOIR QU’UNE CHOSE… AS-TU QUEL­QU’UN DANS TA VIE?

Oui. Je suis avec une per­sonne très spé­ciale de­puis trois ans main­te­nant.

QUELLE EST LA CHOSE LA PLUS ÉTRANGE QUE JE POUR­RAIS RE­TROU­VER DANS TON SAC À MAIN?

Dé­pen­dam­ment de votre dé­fi­ni­tion d’étrange, je di­rais une bou­teille de bière ou ma brosse à dents.

QUELLES SONT LES TROIS CHOSES QUE TU N’ES PAS CA­PABLE DE TO­LÉ­RER?

Les men­teurs, les gens qui ne sont pas édu­qués et les vo­leurs.

QUELLE EST TON EX­PRES­SION PRÉFÉRÉE?

De bonnes choses ar­rivent aux gens qui sont pa­tients, les meilleures ar­rivent à ceux qui tra­vaillent pour et qui s’en em­parent.

QU’EST-CE QUI TE FAIT LE PLUS PEUR?

Échouer en es­sayant d’at­teindre mes ob­jec­tifs.

QUELLE EST LA CHOSE LA PLUS FOLLE QUE TU AIES FAITE POUR SÉ­DUIRE UN HOMME?

Je suis allée à son bou­lot, ai pa­tien­té dans son bu­reau en at­ten­dant qu’il re­vienne d’une ren­contre et me suis lit­té­ra­le­ment je­tée sur lui pen­dant qu’il tra­vaillait!

ET LE JOB DE TES RÊVES?

C’est pas mal ce que je fais ac­tuel­le­ment. Je me lève, je fais mon propre ho­raire de tra­vail et je fais un bon sa­laire.

TE CONSIDÈRES-TU COMME UNE FEMME SEN­SUELLE?

Oui, bien sûr.

ET UNE FEMME SEXY?

Très sexy. Je m’ef­force d’être la femme la plus sexy de la place.

SI TU AVAIS À CHOI­SIR ENTRE UN GROS PAR­TY AVEC DES AMIS, DE LA MU­SIQUE ET DE L’AL­COOL OU UNE PE­TITE SOI­RÉE TRAN­QUILLE AVEC TON HOMME À RE­GAR­DER DES FILMS EN BUVANT DU VIN, QUEL SE­RAIT TON CHOIX?

Pro­ba­ble­ment un film avec mon amou­reux. J’aime « chil­ler » et avoir du temps de qua­li­té avec les gens que j’aime.

QU’AI­ME­RAIS-TU SA­VOIR DES HOMMES AVANT DE MOU­RIR?

Pour­quoi ils res­sentent le be­soin de men­tir à propos de choses qui n’ont pour­tant pas d’im­por­tance…

TU DOIS VOYA­GER BEAU­COUP AVEC TON BOU­LOT. QUELS SONT TES MEILLEURS VOYAGES?

Je di­rais Key West, en Flo­ride, a été un de mes meilleurs voyages jus­qu’à main­te­nant. Les pay­sages étaient hal­lu­ci­nants, la bouffe était bonne et les gens de la place ado­rables. J’ai fait le tour du monde et, sou­vent, les plus belles places sont gâ­chées par l’at­ti­tude par­fois rude des gens. J’ai­me­rais ce­pen­dant al­ler à Bo­ra Bo­ra ou dans les Mal­dives.

QUE PENSES-TU DE L’INFIDÉLITÉ? EST-CE QUELQUE CHOSE QUE TU SE­RAIS CA­PABLE DE TO­LÉ­RER OU C’EST HORS DE QUES­TION?

C’est un énorme non! Je ne sup­porte l’infidélité d’au­cune fa­çon.

POUR CONCLURE, PEUX-TU ME RÉ­VÉ­LER QUELQUE CHOSE DE SEXY À TON SU­JET…

Je pense que la chose la plus sexy que j’ai à of­frir, en plus de ma beau­té, c’est mon cer­veau. Per­sonne ne peut ai­mer quel­qu’un qui n’a pas de gros bon sens ou d’in­tel­li­gence. Je suis tou­jours prête à ap­prendre quelque chose de nou­veau.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.