AL­COOL

Summum - - SOMMAIRE -

Par Ju­lien Cayer – Le ma­riage dure de­puis la nuit des temps, et ce n’est pas pour rien. L’al­cool et le cigare sont non seu­le­ment faits pour s’en­tendre, ils ré­vèlent par leur pré­sence de nou­velles fa­cettes de leur par­te­naire. À condi­tion de choi­sir ju­di­cieu­se­ment.

CABRAL CARÁCTER

PORTO

Pas be­soin de cas­ser sa ti­re­lire pour s’ini­tier aux ac­cords al­cools-ci­gares. Et le porto est sans contre­dit l’al­cool le moins oné­reux dans cette ca­té­go­rie. Dix-sept dol­lars est en ef­fet tout ce qu’il vous fau­dra pour vous pro­cu­rer ce porto qui se­lon nous vaut plu­sieurs dol­lars de plus en rai­son de ses fruits (cas­sis, pru­neau), de sa tex­ture grasse, de son am­pli­tude et de sa lon­gueur en bouche. Passe-par­tout, il se dé­guste en plus avec une grande va­rié­té de ci­gares, alors pour­quoi s’en pas­ser?

16,85 $ 750 ML

THE DALMORE CIGAR MALT

WHIS­KY

Un whis­ky éla­bo­ré spé­ci­fi­que­ment pour être bu un cigare à la main. La pro­po­si­tion est claire, mais est-elle réus­sie? La ré­ponse est oui, puisque le li­quide de la mai­son écos­saise offre un peu de tout ce qui crée un bon ac­cord avec le cigare, fruit de son vieillis­se­ment dans trois types de fûts (ce qui est plu­tôt rare) : bour­bon, xé­rès olo­ros­so et ca­ber­net sau­vi­gnon. De la tourbe et de la va­nille au nez, qui sont re­jointes par une tex­ture dense et des fruits en bouche. Le genre de des­sert qui est par­fait pour les ci­gares ro­bustes.

150,25 $ 750 ML

ARDBEG 10 ANS

WHIS­KY

La guerre ap­pelle la guerre, la vio­lence ap­pelle la vio­lence… et la fu­mée ap­pelle la fu­mée. La mai­son Ardbeg, si­tuée sur l’île d’is­lay au large de l’écosse, fait fi­gure de dis­til­la­teur-culte par­mi les ama­teurs de scotchs fu­més et tour­bés. Son édi­tion 10 ans est la plus abor­dable de la gamme, et pour­tant, sa qua­li­té de­meure in­éga­lée avec des notes de tourbe qui laissent place peu à peu à des notes su­crées et hui­leuses. Très fou­gueux en rai­son de son (re­la­tif) jeune âge, on conseille de l’uti­li­ser avec un cigare très ro­buste qui sau­ra lui te­nir tête.

95 $ 750 ML

JU­RA SUPERSTITION

WHIS­KY

Si la fu­mée vous in­té­resse, mais qu’un tsu­na­mi de tourbe vous fait peur, le Ju­ra Superstition est pour vous. Au nez, on re­marque ef­fec­ti­ve­ment une lé­gère fu­mée, mais sur­tout une odeur qui rap­pelle le ca­ra­mel à la fleur de sel, avec un peu de can­nelle. En bouche, on re­trouve ces mêmes arômes, mais la can­nelle re­joint le gin­gembre lé­gè­re­ment pi­quant et se trouve re­le­vée de mo­ka, avec une fi­nale de gin­gembre plus su­cré qu’io­dé. Un beau des­sert avec une touche de fu­mée.

79,75 $ 750 ML

BENRIACH 15 ANS

TAWNY PORT FINISH

Vous hé­si­tez entre un whis­ky et un porto? Vous n’avez pas né­ces­sai­re­ment be­soin de choi­sir, puisque les whis­kies sont nom­breux à être vieillis dans des fûts ayant conte­nu du porto au préa­lable. C’est le cas de ce whis­ky de la mai­son écos­saise Benriach, qui après avoir sé­jour­né dans des fûts de bour­bon a pas­sé les der­niers mois de son éla­bo­ra­tion dans des fûts pro­ve­nant de la ré­gion du Dou­ro, au Por­tu­gal. Le ré­sul­tat est un whis­ky aux ac­cents de fruits rouges, de cho­co­lat, et de tourbe : trois com­plices idéaux du cigare qu’on al­lume au bord du feu..

104 $ 700 ML

RON BARCELO IMPERIAL

RHUM

On as­so­cie les ci­gares à Cu­ba, mais la Ré­pu­blique do­mi­ni­caine n’est pas en reste. En fait, c’est même la plus grande fa­brique de ci­gares au monde, de­vant le pays de Fi­del (et un peu à cause de Fi­del, puisque les fa­bri­cants de ci­gares ont fui après son ar­ri­vée au pou­voir). Et quoi de mieux pour ac­com­pa­gner un cigare de la Ré­pu­blique do­mi­ni­caine qu’un rhum lo­cal? Le Ron Barcelo Imperial dé­gage des arômes de ca­ra­mel et de mé­lasse comme la plu­part des rhums, mais il pos­sède en plus une belle sé­che­resse et des notes de ta­bac et de cuir qui en font un par­te­naire de choix pour ac­com­pa­gner un cigare sub­til, puis­qu’il s’agit d’un rhum très doux.

49,75 $ 750 ML

HENNESSY X.O.

COGNAC

En ma­tière d’ac­cord al­cool-cigare, c’est le nec plus ul­tra, point fi­nal. Tout le monde l’a com­pris, des mil­lion­naires chi­nois aux rap­peurs amé­ri­cains. Il ne s’agit tou­te­fois pas d’une ré­pu­ta­tion sur­faite. Ce X.O. (qui si­gni­fie « Ex­tra Old ») est as­sem­blé mi­nu­tieu­se­ment avec une cen­taine d’eaux-de-vie dif­fé­rentes pour créer le mé­lange ul­time entre des notes de figues, de prunes, de cho­co­lat, de poivre noir et de bois. Même s’il pos­sède beau­coup de ca­rac­tère, on pré­fère le boire avec un cigare plus sub­til que ro­buste pour per­ce­voir toutes ses nuances.

293,75 $ 750 ML

DIPLOMATICO RESERVA EXCLUSIVA

RHUM

Pas­sons aux choses sé­rieuses. Le Vé­né­zué­la n’est pas par­ti­cu­liè­re­ment re­con­nu pour ses ci­gares (ni pour la sta­bi­li­té de ses gou­ver­ne­ments, d’ailleurs), mais il l’est pour ce rhum de dé­gus­ta­tion com­plexe qui a ga­gné de nom­breux prix au fil des an­nées et qui est un com­pa­gnon de pre­mière classe pour des ci­gares d’in­ten­si­té in­ter­mé­diaire. Vieilli jus­qu’à 12 ans en fûts de bour­bon et de xé­rès, il tire dans ab­so­lu­ment toutes les di­rec­tions avec des notes de ca­ra­mel, de noix, d’épices, mais aus­si (et c’est ce qui nous a char­més) de fruits. Le tout s’étire dans une longue fi­nale par­faite pour les fins de soi­rées en­fu­mées.

66,25 $ POUR 750 ML

MICHTER’S US 1

BOUR­BON

Le bour­bon n’est pas le pre­mier spi­ri­tueux au­quel on pense en termes d’ac­cord avec un cigare. Et pour­tant, il pos­sède toutes les af­fi­ni­tés né­ces­saires à com­men­cer par ses notes très su­crées qui pro­viennent de son prin­ci­pal in­gré­dient, le maïs. De plus, les ba­rils qui servent à faire le bour­bon sont sys­té­ma­ti­que­ment tor­ré­fiés, ce qui crée des notes « toas­tées » par­faites pour la fu­mée. Le Michter’s US 1, pro­duit dans le Ken­tu­cky, offre en plus des notes cho­co­la­tées et de can­nelle qui nous ont im­pres­sion­nés lorsque mises en re­lief avec des ci­gares ro­bustes, comme les Ma­du­ros. De quoi convaincre n’im­porte quel ama­teur de whis­ky écos­sais.

85 $ 750 ML

SCORPION REPOSADO

MEZCAL

Ceux qui au­ront le cou­rage de l’oser se­ront ré­com­pen­sés. En ef­fet, les notes fu­mées ne sont pas ré­ser­vées aux seuls whis­kies. Les Mexi­cains les maî­trisent de­puis long­temps dans les té­qui­las, et en­core da­van­tage dans les mez­cals, qui sont de plus en plus po­pu­laires ici. Le Scorpion Reposado pos­sède toutes ses notes fu­mées, en plus des notes ca­ra­mé­li­sées et frui­tées qui lui pro­viennent de son vieillis­se­ment en fût de chêne. L’ac­cord est donc plus na­tu­rel qu’il n’y pa­raît à pre­mier abord.

58,75 $ POUR 750 ML

HAVANA CLUB 7 ANS

RHUM

À Rome, on fait comme les Ro­mains, dit l’adage. Et bien à Cu­ba, dont la ré­pu­ta­tion en ma­tière de cigare n’est plus à faire, on fait comme les Cu­bains : on fume le cigare et on boit du rhum. Le Havana Club 7 ans est l’un de ces rhums em­blé­ma­tiques idéaux à dé­gus­ter avec un Co­hi­ba grâce à ses notes de ta­bac et de cuir. De plus, à ce prix, on n’hé­site pas long­temps avant d’ou­vrir la bou­teille.

33,75 $ POUR 750 ML

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.