VÉ­HI­CULES NEUFS

Summum - - CHRONIQUE PRÉSENTÉE PAR ANTIROUILLE MÉTROPOLITAIN -

Ce n’est pas parce que votre vé­hi­cule sort tout droit du conces­sion­naire qu’il est au­to­ma­ti­que­ment à l’épreuve de la cor­ro­sion. Il est es­sen­tiel de pro­té­ger son vé­hi­cule contre la rouille dès le jour un, no­tam­ment parce qu’il a pu pas­ser beau­coup de temps à l’ex­té­rieur et sur la route avant qu’il n’ar­rive dans votre cour. En pro­té­geant son vé­hi­cule neuf contre la rouille, le pro­ces­sus de cor­ro­sion n’au­ra ain­si au­cune chance de com­men­cer.

Il est vrai que cer­tains trai­te­ments an­ti­rouille sont of­ferts chez les conces­sion­naires à l’achat d’un vé­hi­cule neuf. Ce­pen­dant, il est pré­fé­rable de faire af­faire avec une en­tre­prise ex­perte dans le do­maine, et ce, pour les rai­sons sui­vantes : • les tech­ni­ciens sont spé­cia­li­sés dans l’ap­pli­ca­tion des trai­te­ments an­ti­rouille et sont spé­cia­le­ment for­més sur les en­droits à pro­té­ger se­lon la marque et le mo­dèle du vé­hi­cule; • les ga­ran­ties of­fertes sont plus com­plètes; • les pro­tec­tions of­fertes en conces­sion ne prennent mal­heu­reu­se­ment pas en compte notre cli­mat et nos hi­vers dif­fi­ciles puis­qu’ils sont va­lides à vie ou pour plu­sieurs an­nées.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.