Kaï­ly Mcray : l’in­fluen­ceuse au coeur tendre

Summum - - SOMMAIRE - PHOTOGRAPHE PA­TRICK SÉGUIN - WWW.PATRICKSEGUIN.CA

LE CHANT ÉTANT SA PLUS GRANDE PAS­SION, IL N’EN FAL­LAIT PAS PLUS POUR QUE KAÏ­LY MCRAY SE PLAISE DANS CETTE SÉANCE PHO­TO OÙ JUS­TE­MENT LA MU­SIQUE EST À L’HON­NEUR. HA­BI­TUÉE DES SHOOTINGS, LA JEUNE FEMME DE 23 ANS N’A PAS EU BE­SOIN DE BEAU­COUP D’IN­DI­CA­TIONS DE LA PART DE NOTRE PHOTOGRAPHE POUR SE LAISSER AL­LER DE­VANT L’OB­JEC­TIF.

Mal­gré son jeune âge, Kaï­ly est pleine de rêves et d’am­bi­tion. Celle qui a no­tam­ment étu­dié en arts et tech­no­lo­gies des mé­dias est au­jourd’hui in­fluen­ceuse et tra­vaille en pa­ral­lèle en évè­ne­men­tiel. Comp­tant dé­jà plus de 120 000 abon­nés sur son compte Ins­ta­gram (@kai­ly_m­cray), elle par­court le monde pour faire dé­cou­vrir à qui le veut bien ses nom­breux voyages. Une chance, en quelque sorte, puisque se­lon ses propres dires, elle est in­ca­pable de te­nir en place une seule mi­nute. « J’ai constam­ment be­soin de re­pous­ser mes limites et de sor­tir de ma zone de confort. » C’est sû­re­ment aus­si pour cette rai­son qu’elle pos­sède une mo­to de­puis main­te­nant trois ans!

Ori­gi­naire de Drum­mond­ville, mais vi­vant à Mon­tréal de­puis quelques an­nées, celle qui sou­haite plus que tout per­cer dans le monde de la mu­sique a vé­cu une belle en­fance où elle n’a man­qué de rien. Mal­gré une ado­les­cence un peu plus dif­fi­cile et le fait qu’elle ait dû chan­ger d’école à quelques re­prises, la belle brune s’est for­gé une per­son­na­li­té forte et une in­dé­pen­dance in­dé­niable. La fa­mille, l’ac­com­plis­se­ment per­son­nel, l’in­té­gri­té, la ré­si­lience et les amis sont pour elle des in­tou­chables. « Mes va­leurs sont la base de ce que je suis. » Sa mère, So­nia, est d’ailleurs la per­sonne pour qui elle a le plus d’ad­mi­ra­tion, puis­qu’elle « est la femme la plus com­plète et com­plexe qu’elle connaisse, ayant une force de ca­rac­tère ab­so­lu­ment in­croyable ».

Pas­sion­née de la vie, amou­reuse de la na­ture – mais aus­si de la nour­ri­ture! –, Kaï­ly est une femme douce, sen­sible, ré­flé­chie, en­jouée, puis même un peu qué­taine, de son propre aveu. Vi­vant au jour le jour, il est plu­tôt dif­fi­cile pour l’in­fluen­ceuse de se pro­je­ter dans le fu­tur : « Pour le mo­ment, je ne sau­rais dire si je veux des en­fants. Je suis en constante évo­lu­tion per­son­nelle et, pour cette rai­son, mes in­té­rêts, ma vi­sion et mes ob­jec­tifs changent constam­ment. Cinq ans, c’est en­core loin, mais je me vois à la tête de ma propre com­pa­gnie. » Quand on vous di­sait qu’elle avait de grandes am­bi­tions!

Pour ceux qui se­raient in­té­res­sés de sa­voir si son coeur est libre, eh bien sa­chez que chaque mi­nute compte; si elle est tou­jours cé­li­ba­taire, ce n’est peut-être qu’une ques­tion de temps, car la char­mante jeune femme a un pré­ten­dant…

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.