Y A-T-IL QUEL­QU’UN DE MOINS CRÉ­DIBLE…

Summum - - ÉDITO -

… qu’un joueur de soc­cer qui plonge par terre en criant de dou­leur après qu’un ad­ver­saire l’ait à peine ef­fleu­ré? En fait, les vraies bles­sures ar­rivent si ra­re­ment au soc­cer que 5 % d’entre elles se pro­duisent lors des at­trou­pe­ments de joueurs qui suivent le marquage d’un but.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.