‘On est là’

The Glengarry News - - Fierté & Ténacite -

Chaque fois que So­phie Ranger passe en avant du parc mu­nic­i­pal à Alexandria, elle jette un coup d’oeil vers le dra­peau franco-on­tarien.

C’est un sym­bole ras­sur­ant pour Mme Ranger et les autres fran­co­phones de la ré­gion. L'em­blème en­voie un mes­sage clair : « On est là ». Mme Ranger a été l'ini­ti­atrice de l'in­stal­la­tion du dra­peau il y a trois ans.

En fait, le 25 septem­bre 2012, lors de la journée du dra­peau franco-on­tarien, le dra­peau a été hissé pour la pre­mière fois sur Fire­men’s Is­land.

« Il s’agis­sait d’un mo­ment his­torique. Il s'agis­sait d'une vic­toire. Le dra­peau dé­mon­tre qu’on est là et il re­con­naît les plusieurs con­tri­bu­tions des fran­co­phones », a-t-elle souligné.

Mme Ranger et le Cen­tre cul­turel Les trois p'tits points avaient es­péré que le dra­peau sera placé de­vant l'hô­tel de ville. Toute­fois, le con­seil mu­nic­i­pal a re­jeté cette idée. La propo­si­tion est de­v­enue une réal­ité après que la mu­nic­i­pal­ité a ac­cepté que le dra­peau franco- on­tarien soit placé à côté du dra­peau pro­vin­cial sur l'île. « C'est une présence per­ma­nente. Dans le passé, le dra­peau a été hissé à côté de l'hô­tel de ville unique­ment au cours de la se­maine de la fran­co­phonie. Avoir le dra­peau en per­ma­nence, cela souligne une vraie réus­site ».

UN MO­MENT HIS­TORIQUE : Le 25 septem­bre 2012, lors de la journée du dra­peau franco-on­tarien, l’em­blème a été hissé pour la pre­mière fois sur Fire­men’s Is­land.

Newspapers in English

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.