Gren­ville-sur-la-Rouge fait un 180o sur le pro­jet mi­nier

Tribune Express - - NEWS - MAXIME MYRE maxime.myre@eap.on.ca

Le conseil mu­ni­ci­pal de Gren­ville-sur-laRouge est re­ve­nu sur sa dé­ci­sion la se­maine der­nière et a abro­gé une ré­so­lu­tion, adop­tée le 13 dé­cembre der­nier, per­met­tant à Ca­na­da Car­bon de pour­suivre des dé­marches pour l’éta­blis­se­ment d’une mine à ciel ou­vert.

Le 13 dé­cembre der­nier, le conseil de ville avait ap­prou­vé une ré­so­lu­tion per­met­tant à Car­bon Ca­na­da de pour­suivre ses dé­marches au­près de la Com­mis­sion de pro­tec­tion du ter­ri­toire agri­cole du Qué­bec (CPTAQ). C’était une pre­mière étape pour l’en­tre­prise de Van­cou­ver afin de pour­suivre son pro­jet mi­nier, dé­jà for­te­ment contes­té. Car­bon Ca­na­da de­vait dé­mon­trer à la CPTAQ qu’une mine de gra­phite, ain­si qu’une car­rière de marbre, se­raient ex­ploi­tées sans im­pact en­vi­ron­ne­men­tal sur l’agri­cul­ture.

Une jour­née après avoir adop­té la ré­so­lu­tion, des mo­di­fi­ca­tions ont été ap­por­tées à la Loi sur les mines, qui per­mettent aux mu­ni­ci­pa­li­tés ré­gio­nales de com­té (MRC) de dé­li­mi­ter, dans leur plan d’amé­na­ge­ment et de dé­ve­lop­pe­ment, des ter­ri­toires qui ne sont pas com­pa­tibles avec des ac­ti­vi­tés mi­nières. À cet ef­fet, une grande ré­serve de cerfs de Vir­gi­nie se trouve tout près des ter­rains que la mine sou­haite dé­ve­lop­per.

Le conseil mu­ni­ci­pal a donc dû abro­ger la ré­so­lu­tion per­met­tant à Ca­na­da Car­bon de pour­suivre ses dé­marches. La pro­chaine étape pour Gren­ville-sur-la-Rouge se­ra de dé­si­gner les zones ne pou­vant pas ac­cueillir de pro­jets mi­niers.

Se­lon le maire Say­well, la dé­ci­sion qui a été prise en dé­cembre der­nier ne contre­ve­nait à au­cun rè­gle­ment exis­tant. Par contre, cette mo­di­fi­ca­tion à la Loi sur les mines a fait en sorte que la mu­ni­ci­pa­li­té se re­trouve dans un flou ju­ri­dique se­lon ce der­nier. Mais se­lon Tho­mas Ar­nold, pré­sident du co­mi­té des ci­toyens, un re­grou­pe­ment qui s’op­pose à un pro­jet de mine à ciel ou­vert, la ré­so­lu­tion du 13 dé­cembre contre­ve­nait dé­jà à des rè­gle­ments exis­tants.

Une réunion spé­ciale du conseil mu­ni­ci­pal au­ra lieu ce soir, le 22 fé­vrier, pour sou­le­ver la ques­tion des ter­ri­toires in­adé­quats pour un pro­jet mi­nier. Une consul­ta­tion pu­blique au­ra éga­le­ment lieu ce soir au Centre com­mu­nau­taire de Gren­ville, suite à la réunion du conseil.

Le 8 fé­vrier der­nier, la MRC d’Ar­gen­teuil a dé­ci­dé, à l’una­ni­mi­té, qu’elle se pro­non­ce­rait sur le pro­jet mi­nier lorsque les études se­raient conclues. Gren­ville-sur-la-Rouge coun­cil re­ver­sed its de­ci­sion last week and re­pea­led a re­so­lu­tion pas­sed on De­cem­ber 13 sup­por­ting ini­tial steps by Car­bon Ca­na­da to­wards the im­ple­men­ta­tion of an open-pit mine pro­ject.

Le conseil mu­ni­ci­pal a donc dû abro­ger la ré­so­lu­tion per­met­tant à Ca­na­da Car­bon de pour­suivre ses dé­marches. La pro­chaine étape pour Gren­ville-sur-la-Rouge se­ra de dé­si­gner les zones ne pou­vant pas ac­cueillir de pro­jets mi­niers.

— stock pho­to

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.