Les boîtes à sa­von ont la cote !

Tribune Express - - COLLECTIVITÉ | COMMUNITY - KRIS­TI­NA SER­VANT kris­ti­na.ser­vant@eap.on.ca

Une quin­zaine de jeunes et moins jeunes ont eu du plai­sir à des­cendre la côte de la route 14 à Sainte-Anne-de-Pres­cott à l’oc­ca­sion de la 14e course an­nuelle de boîtes à sa­von, te­nue le di­manche 27 août der­nier. Une course amu­sante et plus fré­quente qu’on le pense !

Elles sont faites plus fré­quem­ment en bois ou en fibre de verre, pos­sèdent un vo­lant, des pe­tites ou de plus grosses roues et un frein. Les boîtes à sa­von sont, la plu­part du temps, très co­lo­rées et ont une forme al­lon­gée, ce qui leur per­met d’être aé­ro­dy­na­miques. Mais, par­fois, il est pos­sible d’en trou­ver avec des formes amu­santes, comme un ca­mion de pom­pier, une am­bu­lance ou même en pape-mo­bile.

Lors de cer­taines courses, comme à Mon­tréal en 2015, l’ori­gi­na­li­té et la créa­ti­vi­té font par­tie des cri­tères. Une re­cherche sur YouTube per­met de voir que les cou­reurs avaient fait preuve de créa­ti­vi­té en créant des boîtes à sa­von en forme du Stade Olym­pique, où le cou­reur por­tait fiè­re­ment un maillot des Ex­pos, en ins­pi­ra­tion Kraft Din­ner ou même en Ro­ma­no Fa­fard de l’émis­sion jeu­nesse Dans une Ga­laxie près de chez vous.

Plus mo­deste, la course de Sainte-An­nede-Pres­cott a lieu chaque an­née de­puis main­te­nant 14 ans. De­puis 14 ans, des cou­reurs de tous âges viennent dé­va­ler la pente de la route 14, en face du Centre d’ac­tion com­mu­nau­taire. Des boîtes à sa­von que la quin­zaine de par­ti­ci­pants s’échan­geaient, car il était pos­sible de louer une boîte à sa­von sur place si l’en­fant ou l’adulte n’en pos­sé­dait pas.

Une ving­taine de spec­ta­teurs, des fa­milles pour la plu­part, étaient ins­tal­lés sur le bord de la route pour en­cou­ra­ger les pe­tits cou­reurs, dont la plu­part pro­ve­naient de la ré­gion et étaient âgés entre 7 et 14 ans.

Une po­pu­la­ri­té sur­pre­nante

Fait sur­pre­nant en dis­cu­tant avec des cou­reurs lors de l’évè­ne­ment : les courses de boîtes à sa­von sont très po­pu­laires en On­ta­rio et même au Qué­bec. Des courses ont lieu chaque fin de se­maine ou presque du­rant la sai­son es­ti­vale.

« Chaque fin de se­maine ou chaque deux wee­kends, on en fait ! Hier (sa­me­di 26 août), Les cou­reurs ont l’ha­bi­tude de bais­ser la tête pour créer une force aé­ro­dy­na­mique, comme le font les skieurs lors d’une com­pé­ti­tion de course par exemple afin d’aug­men­ter la vi­tesse lé­gè­re­ment et es­pé­rer ga­gner la course.

nous étions à une course à Saint-Hi­laire, sur la Rive-Sud de Mon­tréal », a ex­pli­qué Mar­tin La­fond, de Ro­ck­land, qui était ve­nu avec son gar­çon Alex, qui a sept ans.

Mal­gré son jeune âge, Alex n’en est pas à sa pre­mière sai­son : il pos­sède dé­jà deux ans d’ex­pé­rience dans le mi­lieu ! Le gar­çon a donc com­men­cé à dé­va­ler les pentes à l’âge de cinq ans.

Des groupes sur Fa­ce­book et même des sites In­ter­net existent afin que les cou­reurs de boîtes à sa­von puissent ajou­ter une course à leur ca­len­drier.

Pour connaître dif­fé­rentes dates de courses de boîtes à sa­von, les in­té­res­sés peuvent consul­ter le groupe Soap Box Der­by in Eas­tern On­ta­rio sur Fa­ce­book.

—pho­to Kris­ti­na Ser­vant

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.