Haw­kes­bu­ry au­ra un nou­veau di­rec­teur gé­né­ral

Tribune Express - - LA UNE - GREGG CHAMBERLAIN gregg.chamberlain@eap.on.ca

Le conseil mu­ni­ci­pal de Haw­kes­bu­ry pense qu’il est temps de ré­ta­blir le poste de di­rec­teur gé­né­ral de l’ad­mi­nis­tra­tion mu­ni­ci­pale. Les membres du Conseil croient que les be­soins ac­tuels en ma­tière de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et d’in­fra­struc­ture de la ville, ain­si que d’autres fac­teurs, sont trop nom­breux pour pou­voir comp­ter uni­que­ment sur des co­mi­tés pour la ges­tion glo­bale des af­faires mu­ni­ci­pales.

Le Conseil a ap­prou­vé par un vote de 6-1, lors de sa séance du 30 oc­tobre, un avis de mo­tion du conseiller Mi­chel Thibodeau pour ren­ver­ser une dé­ci­sion prise en dé­cembre 2014 et ré­ta­blir le poste de di­rec­teur gé­né­ral (DG) et amor­cer le pro­ces­sus d’em­bauche. Le conseiller Pierre Ouel­let était le seul vote dis­si­dent.

« La crois­sance éco­no­mique sonne à la porte de la mu­ni­ci­pa­li­té et plu­sieurs dos­siers de­vront im­pli­quer tous les co­mi­tés et la dis­po­ni­bi­li­té de ces membres de co­mi­té n’est pas sur une base jour­na­lière. La mu­ni­ci­pa­li­té de­vra agir ra­pi­de­ment et de fa­çon ef­fi­cace dans ces dos­siers », a dé­cla­ré M. Thibodeau.

Le Conseil conti­nue­ra d›avoir ses co­mi­tés consul­ta­tifs pour les tra­vaux pu­blics, la pla­ni­fi­ca­tion et d›autres pré­oc­cu­pa­tions. Le poste de di­rec­teur gé­né­ral exige une per­sonne ayant une for­ma­tion en in­gé­nie­rie ou en droit ou dans les deux do­maines,

pour su­per­vi­ser et gé­rer à la fois les af­faires mu­ni­ci­pales et les co­mi­tés de vé­ri­fi­ca­tion. M. Ouel­let a in­di­qué que la Ville pour­rait avoir un em­ployé res­pon­sable de la su­per­vi­sion des grands pro­jets de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique de la mu­ni­ci­pa­li­té.

« Je suis en désac­cord avec ce qui est pro­po­sé ici. Il y a des élé­ments que je crois, oui, il y a des pro­jets qui s’en viennent. Je se­rais plus prêt à ap­puyer une per­sonne res­pon­sable de ces grands pro­jets-là », a dit M. Ouel­let.

Le conseiller Da­niel La­londe a in­di­qué qu›il se­rait pré­fé­rable d›avoir un di­rec­teur gé­né­ral pour la mu­ni­ci­pa­li­té parce qu›il y au­rait une per­sonne dis­po­nible en tout temps pour tra­vailler avec les co­mi­tés, dé­char­ger les membres du conseil de cer­taines tâches ad­mi­nis­tra­tives liées aux tra­vaux des co­mi­tés et ain­si leur lais­ser plus de temps pour trai­ter des ques­tions mu­ni­ci­pales. Il a éga­le­ment sug­gé­ré qu›un DG pour­rait éga­le­ment ai­der les nou­veaux membres du conseil à se fa­mi­lia­ri­ser avec les ques­tions prio­ri­taires et d›autres dé­tails concer­nant le gou­ver­ne­ment mu­ni­ci­pal.

Un an­cien maire et po­li­ti­cien mu­ni­ci­pal che­vron­né est d’ac­cord que le conseil de Haw­kes­bu­ry ré­ta­blisse le poste de di­rec­teur gé­né­ral. Yves Drouin a été im­pli­qué dans les af­faires mu­ni­ci­pales de Haw­kes­bu­ry pen­dant de nom­breuses an­nées, no­tam­ment en tant que conseiller, pré­fet, puis maire de la Ville de 1988 à 1996. À un mo­ment don­né, il a abo­li le poste de DG et le conseil gé­rait tout à tra­vers les co­mi­tés.

« J›aime bien avoir un ad­mi­nis­tra­teur pour faire le tra­vail quo­ti­dien, a dé­cla­ré M. Drouin lors d›un en­tre­tien té­lé­pho­nique mar­di. J’ai tou­jours dit que la po­li­tique de­vait être pour les po­li­ti­ciens, et l›ad­mi­nis­tra­tion pour les ad­mi­nis­tra­teurs. »

M. Drouin a sou­li­gné que le fait d›avoir un di­rec­teur gé­né­ral aide à main­te­nir une cer­taine dis­tance entre les membres du conseil et une par­tie de la pla­ni­fi­ca­tion prio­ri­taire que le per­son­nel mu­ni­ci­pal doit faire, ce qui ré­duit les risques de conflits d›in­té­rêts po­ten-tiels. Le di­rec­teur gé­né­ral, a no­té M. Drouin, se­rait da­van­tage en me­sure de s›oc­cu­per de toute ques­tion de dis­ci­pline im­pli­quant le per­son­nel mu­ni­ci­pal.

Haw­kes­bu­ry coun­cil has de­ci­ded to res­tore the po­si­tion of chief ad­mi­nis­tra­tive of­fi­cer for the mu­ni­ci­pa­li­ty ra­ther than conti­nue to ma­nage eve­ry­thing through com­mit­tees.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.