Des sa­laires ré­duits « pour un bon pe­tit bout » à GSLR

Tribune Express - - ACTUALITÉS - NEWS - FRÉ­DÉ­RIC HOUNTONDJI fre­de­ric.hountondji@eap.on.ca

Le nou­veau con­seil mu­ni­ci­pal de Gren­vil­le­sur-la-Rouge a dé­voi­lé les nou­veaux sa­laires à la baisse de ses élus, des sa­laires qui ne de­vraient pas être ra­jus­tés à la hausse pro­chai­ne­ment.

Ain­si, se maire re­ce­vra 13 920 $ par an­née, y com­pris toutes les charges liées à ses fonc­tions de pre­mier ma­gis­trat de Gren­vil­le­sur-la-Rouge et à ses ac­ti­vi­tés au sein des co­mi­tés. Pour sa part, le conseiller mu­ni­ci­pal ga­gne­ra 8760 $ par an­née. Ce­la com­prend ses at­tri­bu­tions de conseiller ain­si que ses par­ti­ci­pa­tions aux co­mi­tés et autres.

En ren­dant pu­blics ces chiffres lors de la séance ex­traor­di­naire du 28 no­vembre, le con­seil a te­nu à aver­tir ses ci­toyens. « Il n’y a ja­mais eu de dis­cus­sions concer­nant des aug­men­ta­tions de sa­laire quel­conques. On les a bais­sés, c’est pour que ça reste bais­sé pour un bon pe­tit bout-là », a dé­cla­ré, en sub­stance, le conseiller Marc An­dré Le­gris.

Par cette in­ter­ven­tion, M. Le­gris a nié avoir confié à notre jour­nal que son con­seil pour­rait pro­cé­der, dans trois mois, à un ra­jus­te­ment à la hausse des sa­laires si la po­pu­la­tion l’au­to­ri­sait à la suite d’une consul­ta­tion.

Quant aux pro­pos du maire, qui a in­sis­té, lors de notre pas­sage à la mu­ni­ci­pa­li­té le 20 no­vembre un peu avant mi­di, que « c’est nous-mêmes qui al­lons de­man­der cette aug­men­ta­tion à la po­pu­la­tion », il convient aus­si de les clas­ser tout bon­ne­ment dans le re­gistre des mal­en­ten­dus, se­lon M. Le­gris.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.