Les DJ à bi­cy­clette

Vélo Mag - - Vélo Dans La Ville | Maxime Bilodeau -

Par­tout où roule le Tu­pi­cycle, il laisse dans son sillage la ca­lor tór­ri­do de la mu­sique bré­si­lienne. De­puis 2014, ce tri­cycle Schiwnn des an­nées 1960 sur­mon­té de tourne-disques sillonne les parcs et autres es­paces pu­blics de l’île de Mon­tréal pour y faire jouer des disques vi­nyle im­por­tés de ce vaste pays tro­pi­cal d’Amé­rique du Sud.

Si vous pen­sez que le Bré­sil se ré­sume à la sam­ba ou la bos­sa-no­va, dé­trom­pez-vous. Le Tu­pi­cycle ex­plore di­vers styles mu­si­caux, comme le reg­gae, le hip-hop ou le forró. Le Tu­pi Col­lec­tive, le duo qui opère cette vé­ri­table dis­co­mo­bile, se charge en­suite de les mixer – et de bri­ser les cli­chés. « Nous vou­lons mon­trer la ri­chesse cultu­relle de notre terre na­tale, al­ler au-de­là des lieux com­muns », ex­plique Mar­cus Frei­tas, alias Dj Mks.

L’idée du Tu­pi­cycle a vu le jour en 2014 dans les têtes de Mar­cus et de son par­te­naire Wal­lace Ro­za (Dj Skam­bo). Pen­dant plus de deux ans, ce mas­to­donte de 300 kg fe­ra « groo­ver » les Mont­réa­lais lors de plu­sieurs évé­ne­ments po­pu­laires... avant de frap­per son Wa­ter­loo à la fin de 2016. « Il s’était fra­gi­li­sé, tom­bait en mor­ceaux et n’était plus fiable. Il avait be­soin d’une cure de ra­jeu­nis­se­ment », se rap­pelle Mar­cus.

Une cam­pagne de so­cio­fi­nan­ce­ment et 7000 $ plus tard, le Tu­pi­cycle 2.0 re­prend la route en 2017, cette fois-ci do­té d’un mo­teur à as­sis­tance élec­trique, de plu­sieurs vi­tesses et de roues ren­for­cées. « Il est même mu­ni de pan­neaux so­laires ! » lance le gra­phiste de plus en plus à temps par­tiel à cause de la po­pu­la­ri­té gran­dis­sante de son pro­jet mu­si­cal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.