ART DE LA TABLE

Vélo Mag - - Vélo Culte | David Desjardins -

Le res­to qui fait plai­sir

Les fa­na­tiques du Tour de France et de son his­toire dis­posent dé­sor­mais d’un lieu de pè­le­ri­nage en terre qué­bé­coise. Jacques Gau­thier, le fon­da­teur des res­tau­rants Co­chon Dingue, s’est fait plai­sir (et à nous aus­si !) au mo­ment d’im­po­ser le thème de son plus ré­cent éta­blis­se­ment (si­tué à Place Ste-Foy) dont l’en­tière dé­co­ra­tion est un hom­mage à la Grande Boucle. Celle d’au­tre­fois, sur­tout, met­tant à l’hon­neur les Bo­bet et les Cop­pi, les équipes my­thiques, les com­man­di­taires de l’âge d’or et les vé­los qui font co­co­ri­co. Fixés à un mur de briques peint en blanc, deux an­tiques Peu­geot se font face, comme ve­nus là se ra­con­ter les grands mythes que dis­til­lent les images peintes à même les cloi­sons, les pho­tos de cou­reurs pillant les bois­sons d’un mar­chand ou les ta­bleaux s’ins­pi­rant de l’es­prit du Tour comme de ses in­con­tour­nables mo­nu­ments – le Ven­toux, vé­né­rable géant de Pro­vence, y tient une place d’hon­neur. On y croise de pe­tits cy­clistes de plomb, des cou­reurs por­tant les maillots jaune, vert et à pois, de dos, pis­sant au bord de la route, et les té­lé­gé­niques tour­ne­sols qui meublent l’en­nui d’une étape de plat. Dans la salle du fond, un pro­jec­teur pro­pose des images ré­centes ou clas­siques de la plus cé­lèbre course cy­cliste du monde. Pour­ra-t-on y as­sis­ter à l’épreuve en juillet ? C’est pré­vu, oui. En éclu­sant un Ri­card, évi­dem­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.