L’épi­ce­rie sur deux roues

Vélo Mag - - Vélo Dans La Ville -

Se nour­rir est un be­soin es­sen­tiel qu’il faut com­bler trois fois par jour ; c’est aus­si un des gestes les plus polluants qui soient. Vous n’avez qu’à pen­ser à l’es­sence brû­lée pour al­ler et ve­nir de l’épi­ce­rie en voi­ture. Ou à la mon­tagne d’em­bal­lages divers et de pel­li­cules plas­tiques qu’un mé­nage moyen gé­nère chaque se­maine.

Si­mon Gos­se­lin-Bar­beau a heu­reu­se­ment trou­vé une so­lu­tion tout in­di­quée à ce gas­pillage tous azi­muts : le vé­lo. De­puis l’été der­nier, le Lon­gueuillois de 21 ans livre des ali­ments en vrac au gui­don de sa « vieille bé­cane » de 24 vi­tesses de marque Na­ka­mu­ra. Le ter­ri­toire de li­vrai­son de sa jeune en­tre­prise, Vrac sur roues, couvre la Rive-Sud ain­si que presque tout le centre de l’île de Mon­tréal.

La ma­gie dé­bute sur l’épi­ce­rie en ligne de Vrac sur roues. On y trouve 120 pro­duits aus­si bien ali­men­taires que do­mes­tiques, dont la plus grande par­tie est lo­cale, bio­lo­gique et équi­table. Une fois la com­mande pas­sée, Si­mon la charge dans sa re­morque de vé­lo de marque Ao­som. Puis il part à la ren­contre de ses clients chez qui il trans­vide les pro­duits. Été comme hi­ver, il ré­pète ce ri­tuel quelques jours par se­maine, en ma­ti­née et en soi­rée.

Si cer­tains de ses clients font ap­pel à ses ser­vices par conscience éco­lo­gique, la ma­jo­ri­té le fait sur­tout pour éco­no­mi­ser des ef­forts, avoue Si­mon Gos­se­lin-Bar­beau. « Ce n’est pas tout le monde qui a le temps de se dé­pla­cer dans une épi­ce­rie zé­ro dé­chet avec ses pots, ses sacs en co­ton et ses bou­teilles », sou­ligne le jeune en­tre­pre­neur.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.