Rou­ler au coeur de l’Abi­ti­bi-Té­mis­ca­mingue

Beau­coup de mon­tagne, un peu de fat et de route, du plai­sir as­su­ré dans le cir­cuit de pump­track du Vé­lo-Parc Ri­che­lieu et un dé­but d’en­goue­ment pour le gravel : Val-d’Or se montre cour­toise en­vers les cy­clistes lo­caux comme ceux de pas­sage en Abi­ti­bi-Té­mi

Vélo Mag - - Sommaire -

Ce qui fait notre force à vé­lo, c’est sur­tout notre ré­seau de mon­tagne ac­ces­sible, bien dé­ve­lop­pé et of­frant de bons dé­fis, note Mi­chel Lavoie, pré­sident du Club Cy­cliste Ac­cro Vé­lo de Val-d’Or. Dans la Fo­rêt ré­créa­tive, nous avons tout près de 30 km de single tracks qui sont en terre, peu tech­niques et très rou­lantes parce que com­por­tant peu de ra­cines et de roches. Nous avons vou­lu pro­fi­ter au maxi­mum du dé­ni­ve­lé ; nous avons créé une quin­zaine de beaux sen­tiers avec du flow. » Un flow ber­cé par un trio de fac­teurs ga­gnants, soit l’ac­ces­si­bi­li­té (la Fo­rêt ré­créa­tive est ai­sé­ment at­tei­gnable par la piste cy­clable), la po­ly­va­lence (l’en­droit sa­tis­fait les cy­clistes de tous les ni­veaux) et la proxi­mi­té de la ville (le site se trouve à l’in­té­rieur des li­mites de Val-d’Or).

À ces 30 km de sen­tiers de vé­lo de mon­tagne aux­quels s’ajoutent an­nuel­le­ment entre 1 et 2 km amé­na­gés par les mo­ti­vés bé­né­voles se greffe une dou­zaine de ki­lo­mètres de par­cours en pous­sière de pierre.

La Fo­rêt ré­créa­tive étant si­tuée à courte dis­tance de l’aé­ro­port de Val-d’Or, ce sont des noms liés à l’uni­vers de l’avia­tion dont ses sen­tiers ont hé­ri­té. L’un de ceux-ci, plu­tôt fa­cile, est ain­si nom­mé T-Bird; d’autres, in­ter­mé­diaires, ont été bap­ti­sés Sni­per, Top Gun ou Pa­nam, et cer­tains, dif­fi­ciles, Force G, Jet Lag ou en­core Ma­ve­rick.

Une fo­rêt ani­mée « Nous or­ga­ni­sons des la­dies nights de vé­lo de mon­tagne, in­dique Mé­lis­sa, dy­na­mique membre bé­né­vole du Club Ac­cro Vé­lo. Ces soi­rées sont consa­crées à l’ini­tia­tion et au dé­ve­lop­pe­ment de la pra­tique des femmes, dans le but que celles qui dé­butent se sentent à l’aise. Nous sommes une quin­zaine à y par­ti­ci­per. »

Cette Fo­rêt ré­créa­tive – dont les membres du club prennent soin comme de la pru­nelle

Po­ly­va­lente, la Fo­rêt ré­créa­tive sa­tis­fait les cy­clistes de tout aca­bit et de tous les ni­veaux.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.