Les tré­sors de l’Ou­taouais

Le parc des Mon­tagnes Noires de Ri­pon en plein es­sor

Vélo Mag - - Sommaire -

Un centre de vé­lo de mon­tagne en­core à ses bal­bu­tie­ments, un autre ayant des an­nées d’ex­pé­rience ain­si qu’une ba­lade ur­ba­no-cam­pa­gnarde étaient au me­nu de notre pé­riple en Ou­taouais. Ce fut sur­tout une suite d’oc­ca­sions de prendre la roue de pas­sion­nés de vé­lo qui ont joyeu­se­ment gui­dé Vé­lo Mag.

Luc Des­jar­dins nous at­tend de­vant le cha­let Stéphane-Ri­cher, le camp de base du parc des Mon­tagnes Noires de Ri­pon. Il est le maire de la pe­tite ville de 1560 ha­bi­tants et sou­haite nous pré­sen­ter lui-même le joyau na­tu­rel de sa mu­ni­ci­pa­li­té. Au coeur de la ré­gion de la Pe­tite Na­tion, c’est un vaste ter­ri­toire fo­res­tier do­mi­né par les 426 m du mont Grand Pic. « Nous vou­lons que ça reste fa­mi­lial et na­tu­rel, pré­cise d’en­trée le pre­mier ma­gis­trat de Ri­pon. L’idée est d’amé­lio­rer l’offre en pre­nant le temps de réa­li­ser de beaux sen­tiers. »

Lors de la vi­site de Vé­lo Mag en août 2017, un court 1,7 km est spé­ci­fique au vé­lo de mon­tagne. Que ça ne vous em­pêche pas de po­ser les roues dans la dou­zaine de ki­lo­mètres de sen­tiers ré­ser­vés au vé­lo et à la ran­don­née pé­destre.

En guise d’échauf­fe­ment, il est ju­di­cieux de par­tir du cha­let d’ac­cueil Stéphane-Ri­cher et de grim­per jus­qu’au bel­vé­dère. His­toire de re­prendre votre souffle, ad­mi­rez le pay­sage syl­vestre en­vi­ron­nant. Des col­lines boi­sées, peu de pré­sence hu­maine… c’est plu­tôt re­po­sant. Le sen­tier du Pla­teau, qui se par­tage avec les ran­don­neurs, pos­sède l’étroi­tesse

adé­quate pour se mettre en jambes. Vous êtes au coeur de la fo­rêt et avez de­vant vous un gros 1 km à jouer par­mi les ra­cines et les obs­tacles.

Ar­ri­vé au sta­tion­ne­ment P3, em­bar­quez sur la single track La Var­lope, où vous zig­za­gue­rez sur presque 2 km. Par la suite, vous avez le choix de re­faire l’exer­cice dans le sens contraire ou de vous at­ta­quer à des sen­tiers plus larges et pai­sibles.

À l’heure où vous li­sez ces lignes, il est pos­sible que d’autres sen­tiers es­tam­pillés vé­lo de mon­tagne aient vu le jour: un 1,2 km re­le­vé entre le sta­tion­ne­ment P3 et ce­lui de l’ac­cueil (P5), un 2 km à orien­ta­tion cross-coun­try re­joi­gnant le sta­tion­ne­ment de l’en­trée du parc (P1). Une tour d’ob­ser­va­tion de­vrait éga­le­ment poin­ter son nez au P3.

Le parc en est à ses pre­mières armes en vé­lo de mon­tagne mais en­tend bien gran­dir vite. Da­vid Mas­sé, char­gé du dos­sier, sou­ligne l’ad­jonc­tion de bé­né­voles et de fi­nan­ce­ment sup­plé­men­taires, un énorme ter­rain pas en­core ex­ploi­té, en outre de la bonne vo­lon­té mu­ni­ci­pale. Tous les in­gré­dients sont ras­sem­blés pour faire du parc des Mon­tagnes Noires de Ri­pon un pa­ra­dis sau­vage à l’in­ten­tion du vé­lo de mon­tagne.

Le pay­sage vu du bel­vé­dère des Mon­tagnes Noires

Le parc des Mon­tagnes Noires, un lieu au grand po­ten­tiel

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.